La foudre en boule, un phénomène étonnant

La foudre en boule est un phénomène météorologique très rare qui se produit lors d’orages. Il s’agit d’une boule lumineuse, dont la taille varie de 5 à 30 cm. Ce phénomène n’a eu jusque là aucune réelle explication, du moins aucune dont nous ne soyons vraiment sûrs. En effet, observer ce phénomène et l’étudier est une tâche ardue car ce phénomène n’a lieu que durant les orages et s’avère être très rare. D’autant plus que c’est une chose de l’observer mais s’en est une autre de l’étudier car la foudre en boule est un phénomène qui ne dure pas plus de quelques secondes, ce phénomène est donc très imprévisible, il donne ainsi du fil a retordre aux scientifiques.

Ce phénomène insolite a été mentionné a plusieurs reprises dans des films, des livres, bandes dessinées tels que le roman Voyage au centre de la Terre de Jules Verne et dans les bandes dessinées Les Aventures de Tintin Les Sept Boules de cristal et L’Oreille cassée d’Hergé pour ne citer que les plus connus.
Depuis plusieurs siècles, des théories s’appuyant sur les seuls témoignages émergent. On a pensé à des météorites qui seraient chargées électriquement ou encore un mirage induit par les variations du champ magnétique pendant les orages. Cependant des chercheurs de la Northwestern Normal University de Lanzhou, en Chine proposent une autre suggestion, la formation des foudres en boule serait le résultat de la vaporisation de la poussière au sol.

En effet, l’équipe dirigée par le physicien Jianyong Cen a pu filmer le phénomène. L’événement a eu lieu dans le Qinghai, une province du nord-ouest de la Chine, en 2012. L’équipe avait à sa disposition des caméras et un spectrographe haute définition, la foudre a frappé le sol et a laissé place a une foudre en boule. Selon les résultats que ces chercheurs ont obtenu, la foudre en boule serait en fait constituée principalement des éléments se trouvant dans le sol, à savoir le silicium, le fer et le calcium. Les chercheurs affirment ainsi que la boule lumineuse s’est formée suite à la foudre qui a frappé le sol.
Selon une théorie, la foudre en boule serait en réalité un boule de plasma obtenue suite à une forte ionisation des atomes. Ce changement ne peut être obtenu qu’après une exposition à de très hautes températures (3000°C) ce qui est le cas après le passage d’un éclair. La boule lumineuse disparaîtrait ensuite peu à peu après avoir dissipé son énergie sous forme thermique et lumineuse faisant baisser sa température. Cette théorie est expérimentée par des chercheurs israéliens, ils créent des mini-boules de feu avec un micro-ondes modifié et du silicium, cependant, celles-ci ne survivant que quelques millièmes de secondes on ne peut pas tout à fait être sûr que les deux phénomènes aient la même origine.

Hichem FARAMAWY

Sources : Wikipédia, Lamétéo et Futura sciences

Des rochers vivants et comestibles au Chili ?

Ce rocher surnommé le « Pyura chilensis » est en réalité un animal marin appartenant à la famille des ascidies. Jusque-là, cela n’a rien d’anormal si ce n’est qu’il vit sous l’eau. Mais ce n’est pas fini ! Il est aussi comestible ! Oui, vous ne rêvez pas, j’ai bien dit « comestible » !

Cette espèce marine se trouve essentiellement sur les côtes du Pérou et du Chili et elle se nourrit essentiellement de micro-algues. Son corps accumule des quantités importantes d’un métal rare, le vanadium, qui est utilisé pour renforcer l’acier. Malgré, son apparence rocailleuse qui ressemble peu à un animal, cette espèce comporte de nombreux organes spécifiques aux êtres vivants (épiderme, muscle, appareil de reproduction, etc.). De plus, il possède à la fois les organes sexuels mâles et femelles, et peut donc s’auto-féconder.

Beaucoup de riverains, qui habitent le long des côtes du Chili et du Pérou, se sont familiarisés avec cet animal et l’ont intégré dans leur régime alimentaire. Ce dernier est très iodé et peut être consommé de différentes manières. Il se mange cru, comme des oursins, ou bien cuit avec du riz, des oignons ou encore du thon.

Certes, l’apparence de cette créature marine n’incite vraiment pas le consommateur à la déguster, néanmoins elle est très riche en fer ce qui est bénéfique pour la santé.

Sources textes : hitek.fr ; sciencevirale.com ; paranormalqc.com.

Sources images : http://www.canald.com

Auteur : Lucien LAFAYE.

Connaissez-vous ?

Connaissez vous ? – Edgar Wright

Notre rubrique « connaissez-vous ? » s’attarde désormais à un personnage emblématique du cinéma moderne, pourtant très peu connu du grand publique.

Edgar Wright est un acteur un scénariste et un réalisateur britannique né en 1974. Il est connu pour ses talents de réalisateur et pour ses films réalisés comme  “The World’s End”; “Hot Fuzz” ou plus dernièrement “Baby Driver” en 2017. Edgar Wright est aussi un très bon scénariste, il a pu participer à des projets comme le film de Steven Spielberg “Tintin et le secret de la Licorne” ou encore l’un des derniers Marvel “Ant-Man”. Mais ce n’est pas tout, dernièrement on a pu apercevoir ce fameux réalisateur en tant qu’acteur dans “Les Derniers Jedi” sorti en décembre 2017.

Nous allons désormais vous parler des techniques et des méthodes utilisées par Edgar Wright. Il cherche tout d’abord à créer de l’humour en mettant le son, les gestes ou les mimiques d’un personnages en relation. Pour Edgar Wright tout est bon pour faire rire, les objets ou personnages sortant ou entrant du cadre doivent donc se faire de façon humoristique. Il utilise des montages rapides montrant pendant quelques secondes des objets ou des gestes de personnage inhabituel comme le brossage de dents en gros plan sur la bouche du personnage ou encore le tirage de la chasse d’eau. Ces montages rapides prépare la scène arrivant et sert de transition. Edgar Wright aime aussi utiliser la répétition et n’hésite pas à répéter plusieurs scènes pour créer de l’humour chez le spectateur.

Ce réalisateur reste pourtant peu connu du publique français, nous vous conseillons ses films si vous ne les avez jamais vu. A dans une semaine pour en connaître toujours plus !

Martin Maurer, Alexandre Gerard-Grabois, Pierre Paul-Emile

Connaissez-vous ?

Connaissez-vous le village de Portofino ? Ce nom ne vous dit peut-être rien mais cette commune de la ville métropolitaine de Gênes ( Ligurie), en Italie est considérée comme l’un des 15 plus beaux villages du monde.

Cette commune de deux hectares comptait en 2010, 479 habitants. Ce village est très vivant et propose aux touristes de nombreuses activités culturelles telles que le « Portofino Taxi Boat » qui permet aux touristes de visiter le coin en bateau.

Fondée par les Romains, la ville fut appelée Portus Delphini, ou Port du Dauphin, à cause de leur grand nombre dans le golfe de Tigullio. Les maisons ont encore les formes et les couleurs d’autrefois et derrière le port, entre les pins et la colline, sont restées d’anciennes maisons de campagne.

Le village de Portofino est devenu célèbre depuis que la Jet Set italienne le fréquente. C’est aussi là que Wim Wenders a tourné un des passages de  » Par delà les nuages « , film sorti en 1995.

Cette petite commune n’est pas très loin de la France, seulement 200 km de Nice ce qui pourrait donner envie à tous les curieux d’aller voir cet endroit magnifique vieux d’environ 20 siècles.

En espérant que ce nouveau numéro de « connaissez-vous ? » vous ait plu, je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour en connaitre toujours plus.

Source photo : Alibabuy.com

Martin MAURER, Paul-Emile PIERRE, Alexandre GERARD-GRABOIS.

Connaissez-vous ?

Connaissez vous les miroirs de salles de bains tactiles et interactifs ?

Ces miroirs sont basés sur des systèmes d’exploitations développés par plusieurs personnes différentes qui se sont intéressé au sujet. Ils se présentent un peu comme des grandes tablettes tactiles, avec un écran d’accueil affichant un lecteur MP3, l’heure, la date, la température et votre localisation avec en prime le temps qu’il vous faudra pour arriver au travail en fonction du trafic routier. Un raccourci vers le lanceur d’application est aussi présent et redirige vers une liste comprenant déjà des applications compatibles comme : Apple AirDrop qui permet de partager des photos depuis son Iphone vers le miroir connecté, une messagerie, DropBox, une galerie photo. Chaque appli peut être ouverte dans une nouvelle fenêtre et placée où bon vous semble sur le miroir, et on peut même lancer des vidéos flottantes ! Pour fermer les applications, il suffit de la faire glisser vers le bord droit de la glace. Et la fonctionnalité la plus pratique reste une alerte qui s’affiche pour vous prévenir que vous êtes en retard au travail ou à l’école : vous pouvez alors choisir de commander un Uber directement depuis le miroir !

Ces miroirs, qui n’ont l’aire de n’avoir que des avantages et paraissent merveilleux, ont un petit problème; leurs prix pouvant variés de 5972,00€ à 25203,00€ hors taxes.

Alors si vous en voulez vraiment un, faites appel à un père noël très généreux !

Retrouvez « connaissez vous » la semaine prochaine pour apprendre d’avantage.

Alexandre Gérard-Grabois, Martin Maurer, Paul-Emile Pierre.

Connaissez-vous … ?

Voici le titre d’une nouvelle rubrique hebdomadaire qui a pour but de vous faire découvrir des lieux incroyables et extraordinaires, des personnages de tous les milieux que ce soit politique, sport ou encore artistique, ou encore de vous faire découvrir aussi des objets innovants ou méconnus de tous.

Ce premier connaissez-vous portera sur un lieu : le lac Retba aussi appelé “lac rose”.

Le lac Retba est un lac d’eau salé teinté de rose se trouvant à 45 km de Dakar la capitale du Sénégal. Il est devenu célèbre en faisant partie de la dernière étape de la fameuse course de rallye du Paris-Dakar. Le lac Retba est l’un des sites les plus visités du Sénégal, un dossier a été déposé pour que ce lac rose rentre au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Ce lac permet de faire tourner l’économie sénégalaise avec le tourisme mais aussi avec l’exploitation de l’eau salé dans lequel les hommes récupère le sel, qui est ensuite exporté ou vendu à des conserveries de poisson. En effet ce lac possède une quantité de sel supérieure à celle de la mer ou de l’océan avec 380 g de sel par litre.

Mais la question que vous devez vous poser est comment ce lac est-il devenu rose ?

Cette teinture rose est arrivée il y a plus de 40 ans du jour au lendemain, de quoi faire tergiverser les plus grands scientifiques. Cette couleur d’eau rosée allant jusqu’au mauve selon le temps météorologique ainsi que l’heure, est due à une algue oxydant le fer contenue dans l’eau salée du lac.

Vous en savez désormais un peu plus sur ce lac rose.

A la semaine prochaine pour en connaître toujours plus.

Alexandre Gerrard-Grabois; Paul-Emile Pierre; Martin Maurer