7,7,7.

Sept mois après la sortie de leur précédent EP Oddinary, le groupe de pop coréenne Stray Kids vient de faire son retour sur scène ce 7 octobre avec un 7ème album : MAXIDENT.

Depuis ses débuts dans l’agence JYP en 2017 , le groupe est devenu connu à l’échelle internationale en 2020 avec les chansons “Back Door”Stray Kids « Back Door » M/Vet “God’s Menu” Stray Kids « 神메뉴(God’s Menu) » M/V qui sont d’ailleurs deux des chansons les plus populaires du groupe.
Le groupe coréen composé de huit membres (Bangchan, Lee Know, Changbin, Hyunjin, Han, Felix, Seungmin et I.N) vient de faire son comeback avec la chanson “Case 143” Stray Kids « CASE 143 » M/V. Composé de huit titres qui parlent pour la plupart de différentes sortes d’amour, et de plusieurs styles différents (pop, R&b, darksynth…), c’est un album assez varié dans lequel on retrouve entre autres trois unit song “3Racha” , “Taste” et “Can’t stop”, tous dans des styles parfaitement différents.

En plus des 3Racha qui composent et écrivent une majorité des chansons, les fans ont été heureux de voir que les autres membres avaient aussi participé à certaines des chansons de l’album.

“Case 143” est une chanson qui parle de la confusion qu’on peut ressentir quand on tombe amoureux, “Why do I keep getting attracted, I cannot explain this emotion” (“pourquoi je continue d’être attiré, je ne peux pas expliquer cette émotion”). Le chiffre 143 est d’ailleurs un code pour dire “je t’aime”. On a quand même parfois du mal à suivre le clip, surtout quand un poulet rôti gifle un des membres.

Comme à chaque fois, avec ce retour, Stray Kids ne déçoit pas et montre une nouvelle fois qu’il fait partie des groupes leaders de la 4ème génération de la Kpop.

Chansons que l’on conseille pour découvrir StrayKids:

  • Back Door
  • God’s Menu
  • 3Racha
  • Taste
  • Can’t stop

Avec ces 5 chansons, on peut remarquer les différences de styles qu’on retrouve dans la discographie de StrayKids.

Alba et Lucie.P

Le Grand Prix Explorer

Comme des professionnels.

Ce samedi 8 octobre s’est déroulé l’un des plus grands événements sur la plateforme twitch. Une plateforme destinée aux vidéos en direct appelées “live”. L’influenceur Squeezie a organisé une course de F4 sur le mythique circuit des 24h de Mans. Cette course de monoplaces opposait 22 influenceurs répartis en 11 écuries. Un projet colossal, qui a coûté plusieurs millions d’euros, qui se préparait depuis des mois. Aucun influenceur, n’est pilote automobile par conséquent, ils ont eu des cours et des entraînements dignes de professionnels pour maîtriser la voiture, encadré par des experts du sport automobile FFSA pendant plusieurs mois. Ce projet est possible grâce à l’influence de Squeezie qui est le premier créateur digital sur youtube avec ses 17,4 millions d’abonnés. Cet événement était par conséquent très médiatisé auprès de la communauté twitch et youtube. Cette course a notamment attiré de nombreux sponsors tels que Alpine, Igraal ou encore Rhinoshield. Les équipes étaient composées de:

Team 1: Squeezie & Gotaga (Call of duty Modern Warfare)

Team 2: Depielo & Valouzz (Oscaro)

Team 3: Joyca & Théo Babac (Rhino Shield)

Team 4: Xari & Domingo (Cupra)

Team 5: Amixem & Etienne Moustache (TCL)

Team 6: Djilsi et Manon (Alpine)

Team 7: Le Bouseuh & Kaatsup (PUBG Mobile)

Team 8: Sylvain & Pierre (Nord VPN)

Team 9: Seb la Frite & Maxence (Igraal)

Team 10: Deujna & Dobby (Fruitz)

Team 11: Bibi et Prime (Black Adam)

Un record.

Cet événement se déroulait sur twitch pendant une journée entière, jusqu’alors, le record de téléspectateurs sur cette plateforme était détenu par Zerator avec 707 000 viewers. Ce dimanche Squeezie a explosé ce record en dépassant la barre des 1 millions de téléspectateurs ce qui en fait le record français et la cinquième plus grosse affluence au niveau mondial, alors qu’il ne se trouve même pas dans le top 50 des streamers mondiaux. Sur place, l’événement a réuni 37 000 spectateurs en tribune. Le résultat final est Sylvain 1°, Delpielo 2° et Etienne Moustache 3°. Squeezie sera auteur d’une très belle performance, 5°. Cette course nous aura montré de très belles batailles, dépassement, revirement de situation comme un vrai Grand Prix. Squeezie a même évoqué la possible deuxième édition du Grand Prix Explorer.

Source :

  • Ouest france
  • Puremedias
  • Wikipédia
  • chaîne Youtube et Twitch de Squeezie
  • JeuxVidéo.com

Lucas & Lou Lewis

Purple moment

Yet to come in Busan

Ce samedi 15 octobre 2022, la ville de Busan s’est colorée de violet. En effet, afin de promouvoir sa candidature pour accueillir l’Exposition Universelle de 2030, le plus grand concert que BTS ait jamais fait a eu lieu dans la ville: Yet to come in Busan.

C’était en juin, suite à l’annonce du groupe de faire une pause dans sa carrière pour se concentrer sur des projets solo (nouvelle qui avait déclenché une certaine panique que ce soit chez les fans, les médias ou même la bourse), que le concert avait été annoncé.

C’est avant tout afin de promouvoir la ville de Busan, en concurrence avec l’Italie et l’Arabie Saoudite, pour sa candidature pour recevoir l’Exposition universelle et prouver que la ville est capable d’accueillir un aussi grand événement, que les 7 ambassadeurs ont performé.

Depuis plusieurs jours déjà la ville changeait de couleur: monuments, restaurants, hôtels, routes, taxis et même policiers étaient en violet pour l’événement, couleur du groupe et symbole d’amour et de confiance entre les membres de BTS et les Armys (fans de BTS). “ Borahae” ou “I purple you” a été dit pour la première fois par V (membre de BTS) en 2016 pour dire aux Armys qu’il les aimait. Le violet étant une couleur qui signifie: “faire confiance et aimer l’autre pendant longtemps”. C’est une phrase qui depuis a une grande signification pour le groupe et ses fans. On peut le comprendre comme “je t’aimerai jusqu’à la fin des jours”, c’est une contraction des mots Bora (violet) et Saranghae (je t’aime)

Pour leur premier “vrai” concert en Corée du Sud depuis trois ans (sans restrictions liées à la covid19), les 7 membres du groupe ont donc fait un concert de deux heures dans l’Asiad Main Stadium devant plusieurs milliers de personnes.

Pour l’occasion, la ville attendait plus de 100 000 fans venus des quatres coins du monde. L’événement était retransmis en direct, sur différents écrans géants à travers la ville avec jusqu’à 10 000 personnes devant mais aussi à la télévision coréenne et sur plusieurs plateformes de diffusions. Il a rassemblé des millions de spectateurs à travers le monde (presque 50 millions de personnes sur l’application Weverse).

Mais, pour le plus grand malheur des fans, les serveurs des différentes plateformes qui diffusaient le concert en direct ( Weverse, Naver et Zepeto) n’ont pas supporté le trop grand nombre de viewers et de beaucoup de dysfonctionnements ont donc eu lieu poussant les fans du groupe à aller regarder le concert ailleurs de façon plus ou moins légale. Des drones ont également dessiné les visages des membres dans le ciel à la fin du concert.

Les membres ne se sont malheureusement pas prononcés au sujet de leur service militaire et laissent donc les fans inquiets qui comptaient sur le concert pour avoir plus de détails dessus . Car, même si le Ministre de la Défense avait expliqué que BTS pourrait sans doute continuer de se produire durant leur service, étant donné qu’ils rapportent beaucoup à la Corée du Sud (plusieurs milliards de dollars par an), rien n’est sûr.

Best moment is yet to come (le meilleur moment est encore à venir)

Le concert était malgré les nombreux problèmes de serveurs, incroyable, sur une scène avec de magnifiques décors faisant référence à certaines de leurs chansons, les 7 membres ont pu emmener les fans dans une rétrospective de leur carrière remplie d’émotions. Au cour de ces deux heures de concert, avec des remix et des chorégraphies à couper le souffle, les Armys sont passés des larmes au choc devant certaines performances.

Après bientôt 10 ans, c’est la fin du premier chapitre de leur carrière. Une page se tourne pour le groupe et certaines des chansons jouées durant le concert l’ont été sans doute pour la dernière fois comme l’avait annoncé RM, le leader du groupe. Au grand désespoir des fans qui rêvaient de voir certaines de ces chansons performées en vrai.

Et même si de nombreuses personnes prévoyaient une annonce de séparation ou de service militaire de la part du groupe, il n’y a eu aucune déclaration au sujet du service militaire et aucun disband à l’horizon. Les membres ont simplement dit à leurs fans de leur faire confiance, qu’ils ne les quitteraient jamais et vieilliraient avec eux

Please believe in us” (“S’il vous plaît, croyez en nous”)

 »Let’s grow old together » (« Vieillissons ensemble”)

L. PRIVAT DIAWARA

Sources :

https://www.parismatch.com/culture/musique/bts-offre-busan-son-concert-du-siecle-217530

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/en-direct-du-monde/coree-du-sud-le-groupe-bts-charge-de-promouvoir-la-candidature-du-pays-a-l-exposition-universelle_5388685.html

L’actualité de la semaine en quelques lignes.

Il y a maintenant plus de huit mois, Vladimir Poutine lançait l’invasion de l’Ukraine en violant son intégrité territoriale. Alors que la 34ème semaine de cette guerre vient de se clôturer, du dimanche 9 au samedi 15 octobre, regardons ce qu’elle a apporté de nouveau sur le terrain et à l’échelle internationale.

Poutine tient sa vengeance

Une pluie de missiles, voilà comment on pourrait qualifier les faits survenus dans la matinée du lundi 10 octobre. Les principales villes ukrainiennes ont été touchées par des salves de missiles russes. De la capitale, Kiev, jusqu’à l’ouest du pays, au niveau des villes de Lviv ou encore Ternopil, plus d’une dizaine de villes ont été frappées tuant au passage 19 personnes et en blessant plus de 80.

Les motivations de ces attaques semblent claires: se venger de la destruction partielle du pont de Crimée et masquer les défaites cuisantes que subissent les troupes russes. En effet, ces attaques n’ont qu’un but symbolique, les missiles n’étaient pas dirigés vers des cibles militaires mais bel et bien civiles. L’opération visait à créer une politique de la terreur, en frappant directement les populations et surtout les infrastructures électriques, plongeant plusieurs villes dans le noir comme Lviv ou Kharkiv. L’endommagement de 11 de ces infrastructures a aussi causé l’arrêt des exportations ukrainiennes d’électricité vers l’Europe. Plus choquant encore, parmi les 24 drones kamikazes utilisés et les 84 missiles tirés, l’un d’entre eux à pulvérisé une aire de jeux pour enfants. Les chefs d’Etat et les instances occidentales ont rapidement réagi à cela. Joe Biden a évoqué la “brutalité absolue” du maître du Kremlin. L’Union Européenne et le G7 ont qualifié ses attaques de “crimes de guerre” et Emmanuel Macron a fait part de son “inquiétude extrême”. Mais ces bombardements cruels ne pouvaient être sans conséquences pour Vladimir Poutine. A la suite de ses attaques, son homologue ukrainien a plaidé pour obtenir au plus vite les défenses anti-aériennes occidentales les plus sophistiquées. Sa demande fut rapidement entendue par les allemands, qui livreront très prochainement 4 systèmes de défense anti-aérienne “Iris-T”, et par les Etats-Unis qui fourniront “dans un futur très proche” deux systèmes “Nasams”.

Sergueï Sourovikine: Un nouveau tyran dirige l’attaque.

Les nombreux bombardements qui ont touché les villes ukrainiennes portent la marque d’un homme: Sergueï Sourovikine. Récemment nommé à la direction de “l’opération militaire spéciale”, ce général connu pour sa cruauté, qui était dirigeant des forces “sud”, plaît aux ultra-nationalistes russes. En effet, c’est un vétéran de la guerre civile tadjike des années 90 et de la deuxième guerre de Tchétchénie dans les années 2000 mais il a surtout commandé les forces aériennes durant l’intervention russe en Syrie lancée en 2015. Il avait alors veillé à exécuter minutieusement tous les ordres, peu importe leurs conséquences, menant des bombardements meurtriers en Syrie mais aussi en Ukraine où il serait responsable, selon le chef du renseignement, de frappes contre un immeuble et deux camps de vacances. Selon Ouest France, on parle actuellement de plusieurs milliers de civils qui seraient morts à la suite de ses ordres au cours des différentes guerres auxquelles il a participé. En plus d’être connu pour sa brutalité, le natif de Sibérie occidentale est aussi réputé pour être corrompu et pour avoir été à deux reprises condamné par la justice russe. La première pour avoir tué 3 personnes lors des manifestations anti putschistes de 1991 et la seconde fois pour vente d’armes.

Sa nomination semble être le fruit de la perte de patience de Poutine qui ne cesse de reculer sur le terrain. Avec ce nouveau général et ses méthodes controversées, la guerre risque de basculer dans une nouvelle réalité où les civils seront encore plus victimes de crimes odieux.

L’ONU presque à l’unisson face à Poutine.

Entre 100 et 141 voix contre la Russie, c’est ce qu’espéraient les occidentaux lors du vote de l’ONU pour condamner l’annexion de 4 régions ukrainiennes par l’ancienne Union Soviétique. Alors que nombre des pays du Sud commencent à être lassés par cette guerre qui menace leurs économies et leur sécurité alimentaire. L’Ukraine craignait donc que le soutien à sa cause s’érode. Mais c’est tout le contraire, 143 des 193 pays membres ont voté pour la condamnation de ses annexions jugées illégales. Seulement 35 pays comme la Chine, l’Inde ou encore le Pakistan se sont abstenus et cinq autres ont voté contre la condamnation de la Russie. Pour obtenir cette réussite les diplomates occidentaux se sont activés afin de mobiliser les pays non alignés, même le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a mis en avant que ces annexions “ violent le but et les principes de la Charte des Nations unies”. Mais surtout, si l’ONU a réussi à autant se fédérer, c’est parce que cette résolution portait davantage sur le non respect de l’intégrité territoriale de l’Ukraine, et c’est un sujet pour lesquels les pays non alignés sont particulièrement sensibles. Les diplomates occidentaux ont donc largement exploité ce filon. La représentante des Etats-Unis à l’ONU, Linda Thomas-Greenfield, avait par exemple insisté sur l’idée que si cette violation n’était pas condamnée, cela pourrait arriver dans d’autres pays: “demain le territoire d’une autre nation pourrait être violé. Cela pourrait être vous”. Cette rhétorique a su attirer les votes de nombreux pays arabes. L’objectif de cette résolution n’est bien sûr pas de faire immédiatement reculer Poutine, mais de lui montrer qu’il est isolé afin qu’il revoit à la baisse ses objectifs dans cette guerre.

Reste à savoir maintenant si à la vue de cet enchaînement de défaites militaires et politiques le maître du Kremlin décidera enfin de se rassoir à la table des négociations, ou si, comme nous pouvons le supposer, il continuera sa guerre en utilisant des méthodes toujours plus violentes au détriment des populations civiles.

Armand Branchet

Sources:

Frappes sur l’Ukraine:

Le Monde:

https://www.lemonde.fr/international/article/2022/10/11/indignation-generale-des-occidentaux-apres-les-frappes-massives-russes-sur-l-ukraine_6145246_3210.html

https://www.lemonde.fr/international/article/2022/10/11/les-villes-ukrainiennes-durement-frappees-par-l-armee-russe_6145266_3210.html

https://www.lemonde.fr/international/article/2022/10/1

1/guerre-en-ukraine-apres-les-frappes-massives-les-stocks-de-missiles-russes-en-question_6145309_3210.html

https://www.lemonde.fr/international/article/2022/10/12/l-ukraine-reclame-un-bouclier-aerien-aux-occidentaux_6145401_3210.html

Sergueï Sourovikine:

La Dépêche:

https://www.ladepeche.fr/2022/10/10/guerre-en-ukraine-qui-est-serguei-sourovikine-le-nouveau-general-impitoyable-et-cruel-a-la-tete-de-loffensive-russe-10726434.php

Ouest France:

https://www.ouest-france.fr/monde/guerre-en-ukraine/qui-est-serguei-sourovikine-le-nouveau-commandant-en-chef-impitoyable-de-l-offensive-russe-30dfa28a-4881-11ed-9d2c-2b6045373a5c

Le Point:

https://www.lepoint.fr/monde/guerre-en-ukraine-un-nouveau-commandant-russe-en-charge-de-l-offensive-nomme-08-10-2022-2492968_24.php

Le Monde:

https://www.lemonde.fr/international/article/2022/10/12/sourovikine-un-general-russe-sans-etats-d-ame-aux-commandes-de-la-guerre-en-ukraine_6145398_3210.html

Résolution de l’ONU:

Le Monde:

https://www.lemonde.fr/international/article/2022/10/11/divises-les-pays-de-l-onu-vont-se-prononcer-sur-l-illegalite-des-annexions-russes_6145313_3210.html

https://www.lemonde.fr/international/article/2022/10/13/guerre-en-ukraine-l-onu-condamne-l-escalade-de-poutine_6145626_3210.html

https://www.lemonde.fr/idees/article/2022/10/13/guerre-en-ukraine-l-onu-face-a-l-imperialisme-de-poutine_6145655_3232.html

20 minutes:

Le Point:

https://www.lepoint.fr/monde/ukraine-les-annexions-de-la-russie-jugees-illegales-par-la-russie-13-10-2022-2493601_24.php

Ouest France:

https://www.ouest-france.fr/monde/guerre-en-ukraine/carte-guerre-en-ukraine-et-annexions-russes-comment-ont-vote-les-etats-membres-de-l-onu-bc62d6ee-4ad2-11ed-a299-c34310d448f8

Le Figaro:

https://www.lefigaro.fr/international/l-onu-va-se-prononcer-sur-la-condamnation-de-l-annexion-des-regions-d-ukraine-20221012