Une guerre sans fin…

Les hostilités ont repris…

Le 13 septembre des tirs à la frontière entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan ont frappé plusieurs localités sur le territoire arménien. Depuis plus d’une semaine, l’affrontement a commencé et l’Azerbaïdjan mène une offensive meurtrière. L’Arménie déclare plus de 200 morts parmi les soldats et l’Azerbaïdjan annonce 79 militaires tués. Face à cela, l’Union européenne appelle un arrêt des hostilités entre les deux pays.

Mais pourquoi cette guerre ?
Ce qui s’est passé en mi-septembre n’est pas le premier conflit Azerbaïdjan/Arménie. Le 27 septembre 2020, des échanges de tirs se sont aussi produit au Haut-Karabakh, une république autoproclamée du Caucase. C’est un territoire montagneux disputé par les deux pays principalement peuplés d’arméniens.
Tout cela débute en 1920 lorsque Staline, à la tête des URSS, décide de rattacher la région du Haut-Karabakh dont la population est essentiellement arménienne chrétienne à l’Azerbaïdjan où la population y est en grande partie musulmane chiite. Cela dure 70 ans car, en 1988, les dirigeants du Karabakh décident d’une rupture avec l’Azerbaïdjan et votent pour attacher la région avec l’Arménie. Cela déclenche de nombreuses offensives entre les deux pays. Ainsi, en 1991, après la chute de l’URSS, le Haut-Karabakh déclare son indépendance. De là, une guerre commence pendant 3 ans et engendrera de nombreux morts et réfugiés.

La guerre russo-ukrainienne empêche actuellement d’entrevoir la fin de ce conflit récurrent.

Kenza Faradji

Sources : https://information.tv5monde.com/info/haut-karabakh-pourquoi-l-armenie-et-l-azerbaidjan-se-disputent-ils-cette-region-378318
-Le Monde

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s