Affrontement entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, une nouvelle guerre qui menace d’éclater ?

Depuis le 12 septembre les affrontements entre l‘Azerbaïdjan et l’Arménie reprennent. Ces combats ont entrainé la mort d’au moins 100 soldats arméniens et azerbaidjanais.

Pourquoi les relations entre ces deux états sont si conflictuelles ?

Premièrement l’Arménie et l‘Azerbaïdjan sont deux anciennes République soviétiques, à la chute de l’URSS en 1991, elles déclarent leur indépendance. Les Arméniens du Haut-Karabakh (territoire au milieu de l’Azerbaïdjan) font de même en proclamant la République d’Artsakh, avec l’intention de faire sécession de l’Azerbaïdjan et s’unir avec l’Arménie, ce qui va durcir l’intensité des conflits.

L’Arménie et l’Azerbaïdjan se sont déjà livrés à deux guerres dans le Haut-Karabagh, la première en 1991 et la seconde beaucoup plus récemment en 2020. Cette année là, le conflit avait fait près de 6500 morts au total, et avait cessé après un arrêt des combats négocié par la Russie. L’Arménie avait été contrainte de céder plusieurs parties de son territoire à l’Azerbaïdjan.

La reprise du conflit .

Cette fois ci les combats qui ont repris dans la nuit du 12 au 13 septembre ne se limitent pas à la région du Haut-Karabagh. L’Arménie accuse l’Azerbaïdjan d’avoir ouvert les hostilités avec des attaques pendant 10 heures d’affilé. Des villes à l’est de l’Arménie ont été visées. Selon elle, l’Azerbaïdjan aurait utilisé des missiles, des drones ou encore des fusils.

L’Azerbaïdjan rejette la responsabilité sur l’Arménie et l’accuse de provocations à la frontière entre les deux pays ainsi que d’avoir bombardé les zones de Kelbadjar et Latchine.

On compte déjà une centaine de morts réparti dans les deux pays. La Russie a toujours joué le rôle de médiateur, elle a annoncé avoir négocié un arrêt des combats. Cependant l’Arménie et l’Azerbaïdjan se sont mutuellement accusé d’avoir violé cet accord de fin de combat.

Selon certains experts, l’Azerbaïdjan pourrait profiter du contexte de la guerre en Ukraine pour conquérir des territoires dont elle estime qu’ils lui appartiennent. La Russie est médiatrice mais également un allié historique de l’Arménie. L’Azerbaïdjan pourrait donc juger que la Russie est trop occupée avec l’Ukraine pour jouer son rôle de médiation et donc potentiellement aidé l’Arménie.

La réaction du reste du monde.

La France a appelé à l’arrêt des combats et au respect de l’intégrité territoriale de l’Arménie. L’organisation des Nations Unies quant à elle a appelé les deux pays à prendre des mesures immédiates pour désamorcer les tensions. L’union européenne a annoncé qu’elle allait commencer une médiation entre les deux pays.

Nous verrons si ces mesures suffiront à arrêter le conflit.

Source : Le Monde

Lucie Ponchy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s