Banqueroute russe.

Depuis le 24 Février 2022, la guerre en Ukraine fait parler dans le monde. De nombreuses sanctions sont tombées depuis, comme des sanctions économiques, politiques ou encore sportives. Selon des agences de notation, la Russie serait proche du défaut de paiement. 

Ce lundi 14 mars, le ministre russe des finances estime que cette situation a été artificiellement créée par les pays étrangers et leurs sanctions financières contre le pays. Les sanctions occidentales ont paralysé une partie du système bancaire et financier russe, gelé une partie importante des réserves en devises du pays et provoqué un effondrement du rouble.

Mais cette guerre emporte même d’autres pays que la Russie dans ses sanctions économiques, comme la Biélorussie. Les mesures approuvées excluent désormais trois banques biélorusses du système Swift. Il s’agit de Belagroprombank, Bank Dabrabyt et Development Bank of the Republic of Belarus ainsi que leurs filiales. Swift est une plateforme de messagerie sécurisée permettant des opérations comme le transit des ordres de paiement et des ordres de transfert de fonds entre banques.

Les transactions avec la banque centrale de Biélorussie sont également restreintes, tout comme les flux financiers en provenance de la Biélorussie vers l’UE.

Les dépôts de citoyens ou résidents biélorusses au sein de l’UE sont désormais interdits s’ils dépassent 100 000 euros. Les sanctions sportives font du bruit aussi en Russie. Les États-membres de l’Union européenne ont décidé de sanctionner de nouveaux oligarques russes, notamment le milliardaire Roman Abramovitch, propriétaire du club anglais de football de Chelsea, en représailles à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, a indiqué lundi la présidence tournante française de l’UE. Roman Abramovitch, proche du président russe Vladimir Poutine, a déjà été sanctionné par le Royaume-Uni, le contraignant à mettre en suspens la vente du club de Chelsea (1ère division anglaise) qu’il avait annoncée. Il est désormais interdit d’entrée dans l’UE et ses avoirs sont gelés. Le gouvernement britannique a estimé la richesse de cet homme d’affaires à 10,7 milliards d’euros. En bref, cette guerre met aussi à mal les deux partis car des sanctions arrivent des deux côtés.

Lyes Bendimerad.

Le Bon, la Brute … et le Boxeur.

Dans l’article qui suit, les personnages principaux de la guerre en Ukraine vont être présentés en détail.

Le premier est Volodymyr Zelensky ancien comédien et aujourd’hui président de l’Ukraine depuis 2019.

Volodymyr Zelensky naît le 25 janvier 1978 en URSS dans la République socialiste soviétique d’Ukraine. Il passe donc son enfance dans le communisme soviétique jusqu’à sa chute en 1991. Il devient quelques années après acteur, il commence sa carrière à la télé dans une émission de jeux puis va jouer dans plusieurs rôles dans plusieurs films. La partie la plus intéressante de la carrière de Zelensky est le fait qu’à partir de 2015 il commence à jouer dans la série Serviteur du peuple, où il joue le rôle de Président de la République ukrainienne.

C’est sur cette série qu’il se fera élire en basant sa campagne sur sa popularité due à cette série et à la promesse d’une lutte contre la corruption et d’une réconciliation avec la Russie qui en 2014 avec l’invasion de la Crimée était rentré dans une crise ouverte avec l’Ukraine.

Zelensky s’est fait connaître par le monde entier durant le début de la guerre en décidant de se battre jusqu’au bout et de ne rien lâcher.

Le second personnage majeur de cette guerre et celui qui l’a déclenchée : Vladimir Poutine président de la fédération de Russie.

Vladimir Poutine naît le 7 octobre 1952 à Saint Petersburg.

Vladimir Poutine connaît une enfance normale et sort diplômé d’une école de droit en 1975, c’est cette même année que commence la partie intéressante de l’histoire de Vladimir Poutine. En 1975 après être diplômé de droit, il rejoint le KGB. En 1985 après 10 ans au KGB il est envoyé en Allemagne de l’Est où il passe 5 ans sous le nom d’officier Platov pour effectuer des missions de contre-espionnage, il obtient le grade de lieutenant-colonel suite à cette mission.

De retour dans son pays natal, Vladimir Poutine devient conseiller du recteur de l’université de Leningrad, Anatoli Sobtchak, qui fut son professeur durant ses études.

Lorsque Anatoli Sobtchak est élu maire de Leningrad en 1991 Poutine le suit et devient en 1994 le premier adjoint du maire de Saint Petersburg. Très influent, Boris Eltsine le remarque et fait de lui le directeur du KGB puis le premier ministre de son gouvernement en 1999. Suite à la démission de Boris Eltsine quelques mois plus tard, il devient président. Poutine s’entoure bien et réussit tant bien que mal à faire obéir les oligarques russes.

Depuis 1999 Poutine n’a jamais quitté le pouvoir grâce à des astuces politiques comme en 2008. Poutine en 2022 a décidé d’envahir l’Ukraine suite au rapprochement de plus en plus fort avec l’occident.

Le dernier personnage de cette guerre est le maire de Kiev et ancien boxeur international.

Fils de militaire soviétique Vitali Klitschko naît le 19 juillet 1971 en kirghize. Il arrive en Ukraine a 14 ans et commence à développer son poing en prêtant main forte à la pègre locale.

Adulte et avec un physique de colosse il se dirige avec son frère tout naturellement vers la boxe de catégorie poids lourd où il rafle tous les trophées allant jusqu’à remporter chacun le titre de champion du monde de boxe poids lourd.

Après avoir conquis le monde de la boxe, il décide avec son frère de se lancer dans la politique en manifestant son soutien pro-européen ce qui le poussera à se présenter au poste de maire de Kiev où il sera élu en 2015.

Depuis le début de la guerre contre la Russie Vitali Klitschko gère tant bien que mal la situation mais n’abandonne pas et continue de combattre les Russes.

Raphael Penager

L’Ukraine : jusqu’où va aller Poutine ? Partie 2

Avec cette escalade du conflit en Ukraine, chacun ce pose la question : et après ? le problème se réglera-t-il de si tôt? L’escalade ira-t-elle jusqu’à un conflit nucléaire ? Où s’arrêtera donc Vladimir Poutine ?

     Depuis le début de l’invasion, les perspectives qui semblent plausibles sont peu joyeuses : on entend parler de guerre mondiale, de menace nucléaire, ect. Mais lesquelles de ses étapes sont vraiment possibles ? Aujourd’hui, les options qui s’offrent à nous, négatives, nous inquiètent.

     Alors que Poutine souhaite rétablir une puissance russe, en utilisant un réel impérialisme militaire, beaucoup se mettent à penser que l’invasion de l’Ukraine, certes plus difficile que prévu, ne soit que la première étape d’une série d’invasions ayant pour but de redonner à la Russie son pouvoir et sa puissance.

Constance Pereira