Un assassin assassiné.

Yvan Colonna  est un éleveur et militant indépendantiste corse, né le 7 avril 1960 à Ajaccio (Corse). Après une cavale qui dura 4 ans, il est  arrêté en 2003 à Olmeto pour avoir tué le préfet Claude Erignac pendant l’attaque d’une gendarmerie. Il sera alors condamné à la prison avec perpétuité. 

Mais à son tour, le 2 mars 2022,  Yvan Colonna se fait violemment agressé dans la salle de sport  de la maison centrale d’Arles par un codétenu djihadiste nommé Franck Elong Abé qui lui même purge une peine de neuf ans de prison pour « association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un acte de terrorisme ». Il aurait été étouffé par des sacs en plastique et des serviettes pendant 8 min avant d’être transféré en urgence à l’hôpital nord à Marseille. Initialement annoncé comme mort, puis en état de mort cérébrale, il est, selon l’un de ses avocats, en coma post-anoxique.  

Suite à de nombreuses manifestations de soutien envers Yvan Colonna et aussi en raison de sa situation médicale, Jean Castex lève son statut de détenu particulièrement signalé.

Gabrielle Doumergue

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s