LES CHAÎNES TOUTES INFO NUISENT-ELLES À NOTRE DÉMOCRATIE ?

Le lundi 03 mai 2021, nous avons eu l’occasion de rencontrer Pascale Tournier, journaliste et rédactrice en chef au journal La Vie. Lors de cet échange, nous lui avons notamment posé des questions sur les chaînes toutes infos, un sujet qui fait polémique depuis un certain temps dans le monde du journalisme.

Mais avant de rapporter les fruits de notre échange avec Pascale Tournier, petit retour sur les chaînes toutes infos en France…

BFM TV, C news, France Info, LCI, France 24… nous en connaissons des dizaines. En effet, nous ne pouvons pas les rater, elles accaparent nos postes télévisés. Même si elles connaissent aujourd’hui un déclin chez la jeune génération, les chaînes d’infos continues restent très attractives et atteignent des records d’audience, notamment avec la crise du Covid-19. Cependant, de plus en plus, certaines d’entre elles mettent en avant les points de vue des partis politiques plus ou moins extrémistes.

Ainsi, constituent-elles une menace pour le journalisme et altèrent-elles notre esprit critique?

Lorsque l’on regarde les chaînes d’informations en continu, nous ne nous rendons pas forcément compte des impacts que ces dernières ont sur notre esprit critique. Néanmoins, si on regarde avec attention, on se rend très vite compte de certains travers : rediffusion en boucle de tout ce qui peut faire « événement », messages et informations parfois creuses pour pouvoir assurer le flot continu d’informations ou encore invitations de personnages politiques aux propos parfois racistes… En outre, la surreprésentation de certains partis politiques, plus particulièrement des partis extrémistes, ou de sujets d’actualité polémiques sont également pratique courante sur ces médias.

Et oui, cette focalisation, qui a souvent pour but de faire monter l’audimat et ainsi générer plus de revenus, a cependant des conséquences majeures. Elle participe à la montée du populisme et peut, en effet, altérer notre esprit critique.. Effectivement, comment peut-on se faire une image positive des gilets jaunes si tout ce qu’on l’on voit de ce mouvement se résume à des images de poubelles brûlées sur BFM TV?

Nous avons donc posé la question à Pascale Tournier, intervenante sur un grand nombre de ces chaînes: “Que retenez-vous de vos interventions sur les chaînes toutes infos?”

“C’est une opportunité enrichissante mais très fatigante. En effet, les conditions du direct sont parfois dures à gérer et il faut savoir rebondir, voire parfois improviser…”

Nous ne pouvons donc pas le nier, les chaînes d’information continues présentent de nombreux travers.

Toutefois, ne criminalisons pas non plus ces chaînes. Même si certaines sont parfois dictées par la recherche de buzz, elles constituent un média important si nous les utilisons avec parcimonie et surtout, que nous prenons les informations reçues avec du recul…

Adrien, Inès et Sami