UNE TRANSITION IMPORTANTE

La transidentité est le fait que pour une personne transgenre, le sexe assignée à la naissance soit différent de l’identité de genre. Autrement dit, le ressenti personnel d’une personne transgenre et son sexe attribué à la naissance sont contradictoires. Il ne faut pas confondre identité de genre et identité sexuelle, qui fait alors référence au(x) genre(s) au(x)quel(s) est attiré un individu vis à vis d’autres personnes (hétéroséxualité, homoséxualité, bisexualité, panséxualité…). Les transgenres découvrent ce paradoxe à n’importe quel âge et moment de leur vie. Certains le découvre très jeune, d’autres non.

C’est l’exemple de Lillie, 8 ans, qui se rend compte que ses pronoms ne sont pas lui/il mais elle. En vu de son jeune âge, un changement hormonal et chirurgical ne peut pas être encore effectué. Vers ses 10 ans, elle pourra prendre des bloqueurs d’hormones puis à ses 16 ans, recevoir un traitement hormonal du sexe opposé. Tout l’entourage de la jeune fille a pris en compte ce changement sans aucun soucis. Cependant, biologiquement, elle est encore un garçon, ce qui n’affecte absolument pas la jeune fille et ses proches. Cette transition sociale est énormément aidée par le soutien des amis, de la famille…

D’autres personnes se rendent compte de leur transexualité beaucoup plus tard, comme l’acteur canadien Elliot Page, qui a fait son coming out transgenre ce premier décembre 2020, à l’âge de 33 ans. Il est connu pour avoir joué dans de nombreux films et séries comme Inception, X-men, Juno, Umbrella Academy… Elliot a pu profité d’un soutien très important, à la fois de la part de ses proches comme sa femme mais aussi par Hollywood et le monde du cinéma. Pourtant, même bien entouré, il a fait part de ses inquiétudes dans un message publié sur les réseaux à propos du regard de la société et de certaines personnes qui n’acceptent pas cette transition et qui violentent la comunauté transgenre (85% des trans disent avoir déjà subi des violences physiques et morales transphobes et même, plus de 58% d’entre-eux ont subi une discrimination liée au changement administratif).

Souvent la transidentité est confondu avec la transsexualité et pourtant, ce n’est pas la même chose et il faut y faire attention (comme à beaucoup d’autres choses que le genre)

Comme nous l’avons expliqué plus tôt, être transgenre, c’est affirmer une identité de genre différente que celle attribuée à la naissance. Ce genre que la personne exprime peut être féminin, masculin, mais pas seulement. C’est donc le cas de Elliott, qui n’a pas effectué d’opération.

Etre transexuel c’est avoir subi une opération de changement de sexe pour faire correspondre son corps à son identité de genre. Prenons l’exemple d’une personne née avec des organes génitaux féminins se faisant opérer pour les changer en organes masculins. Elle sera considérée comme un homme transsexuel. Ce sera le cas de Lillie si elle decide, à l’âge requit, de procéder à une opération.

Pour en savoir plus nous vous proposons de consulté deux sites très interessants et qui nous ont beaucoup aider :

“Transsexuel, travesti et transgenre : quelles sont les différences ?” – Vivre Trans (vivre-trans.fr)

Soutenons les personnes Trans – Inter LGBT (inter-lgbt.org)

Source : https://articles.cafeyn.co/455d71/marianne/2020-10-15/ces-enfants-qui-changent-de-sexe

https://fr.wikipedia.org/wiki/Transidentit%C3%A9

https://fr.wikipedia.org/wiki/Identit%C3%A9_de_genre

https://fr.wikipedia.org/wiki/Elliot_Page

Ella Léger

Louise Martin-Vandeweghe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s