Une solution à trouver…

Les menstruations dans la société

Les menstruations sont un débat qui fait rage depuis de nombreuses années. Encore aujourd’hui, c’est un sujet tabou en proie à de l’ignorance, de la stigmatisation et des moqueries.

Ce sujet a fait du bruit ces derniers jours au sein du lycée avec le témoignage d’une de nos camarades, qui a fait face à une situation délicate (pour mesurer nos paroles bien évidemment) : ayant le besoin d’aller aux toilettes, elle s’en est vu refuser l’accès par son professeur, et a dû expliquer sa situation qui a embarrassé le professeur et déclenché des moqueries chez ses camarades.

Comment les menstruations étaient perçues autrefois ?

Dans de nombreuses sociétés traditionnelles, contrairement à aujourd’hui, les premières règlent d’une femme étaient célébrées. De jeune enfant, elle devenait une femme, en âge de donner la vie, un acte sacré en lien avec les forces de la nature. Ce jour-là, la jeune fille était séparée des hommes et rejoignait ses aînées afin qu’elles lui expliquent tout ce qu’elle avait à savoir sur la sexualité, la vie d’adulte et les devoirs du mariage. Malheureusement, ce cas là est très rare ! Le sujet des règles est encore tabou aujourd’hui. Pas étonnant car la découverte d’un lien entre cet événement menstruel présent pendant 30 ans chez la moitié de la population mondiale et l’ovulation n’a eu lieu qu’en 1930. Vous imaginez qu’entre temps, les hommes ont eu le temps de laisser court à leurs imaginations. La liste des absurdités sur les règles est longue… Bien évidemment, les idées de maladie, de sorcellerie, d’impureté étaient les plus courantes. Pendant des siècles, des préjugés et des superstitions ont vu le jour et ont perduré, le discours médical est très influencé par ces préjugés populaires et religieux. Le corps de la femme est perçu comme imparfait, le sang menstruel pensé comme impropre et impur. Pour vous dire, les femmes qui avaient leurs règles étaient considérées comme incapable de tomber enceinte, chose qui nous paraît absurde aujourd’hui.

Des préjugés tenaces…

De nos jours, les menstruations subissent souvent des préjugés qui les déforment et les éloignent de ce qu’elles sont vraiment. Le plus gros préjugé que nous avons retenu est bien évidemment l’irritabilité lors de la période des menstruations. Mythe ou réalité ? Nous avons fait l’expérience avec un moteur de recherche quelconque et nous avons pu remarquer suite à la recerche “ma femme est chiante pendant ses règles” qu’était proposé plus de 2 000 propositions. Ce trait de caractère pendant cette période est tout simplement dû aux hormones sécrétées qui modifient le comportement et peuvent parfois mener à des dérèglements importants mais cela ne touche que moins de 10% des femmes. Nous pouvons apporter une réponse moins scientifique mais qui est tout aussi juste : pour beaucoup de femmes, la période menstruelle est une période difficile qui combine mal de ventre, fatigue, courbature, malaise et plus encore, et souvent cela affecte le moral. Si une femme en période de règles s’énerve et se renfrogne c’est parce qu’un commentaire sur son état n’est pas le bienvenue. Une petite astuce : laissez tranquille votre femme, fille, sœur ou amie et accompagnez la dans cette période difficile 🙂

Les protections hygiéniques…

En outre, qui dit menstruations dit également protections hygiéniques! En effet, en plus d’être nocives pour certaines, les protections hygiéniques constituent un budget colossal dans le vie d’une femme. Difficile de se rendre compte de ce que représente ce budget, n’est-ce pas? Pour nous aider, le site de la BBC (British Broadcasting Corporation, société de production et de diffusion de programmes de-), a imaginé un super calculateur. Il suffit d’y entrer notre âge et celui auquel on a une nos premières règles pour obtenir une somme. Au total, le chiffre grimpe en moyenne à plus de 20 000 euros, et oui…! Néanmoins, de nombreuses femmes en situation de précarité ou sans-abri doivent parfois renoncer à d’autres besoins fondamentaux tels que manger ou s’habiller pour pouvoir se protéger pendant leurs menstruations. On parle de précarité menstruelle. Or, ne pas avoir accès à ces produits de première nécessité peut avoir des conséquences physiques (infections, démangeaisons, septicémie ou encore choc toxiques…) mais également psychologiques graves. Effectivement, comment peut-on continuer à vivre normalement: aller au travail, à l’école, faire ses courses ou faire du sport, tout en saignant sans protection? Aujourd’hui, 1.7 million de françaises sont considérées comme étant en situation de précarité menstruelle. Pour lutter contre ce fléau, de nombreuses associations militent pour la gratuité des protections hygiéniques. Et ces protestations ne sont pas restées sans réponses puisque le 28 mai 2020, suite à la journée nationale de “l’hygiène menstruelle », le gouvernement a annoncé la mise en place d’un dispositif test de distribution de protections hygiéniques gratuites à des femmes précaires (élèves du second degré et étudiantes, sans-abri, femmes détenues et femmes précaires). Ces mesures devraient être mises en place en septembre 2020. De plus, il existe de nos jours des solutions alternatives, plus économiques et réutilisables telles que la coupe menstruelle ou les culottes de règle, de quoi alléger légèrement le budget de nos dames!

Comme quoi, bien que présentes depuis la nuit des temps, les menstruations sont encore aujourd’hui un sujet sensible pour beaucoup et qui peut diviser. Mais alors, dans combien de temps cet événement menstruel naturel sera-t-il enfin normalisé ?

Louise, Ella, Inès et Camille

Liens:

https://dansmaculotte.com/fr/blog/cout-protections-hygieniques-n165

https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/10/17/des-protections-hygieniques-gratuites-pour-lutter-contre-le-fleau-de-la-precarite-menstruelle_6015885_3224.html

https://myvcup.com/histoire-de-femme-comment-les-regles-ont-elles-ete-percues-tout-au-long-de-lhistoire/

https://www.plim.fr/fr/content/57-histoire-de-regles

https://www.plim.fr/fr/content/57-histoire-de-regles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s