Le croc top, compatible avec la République ?

Sur les réseaux sociaux, les jeunes filles ont manifesté leur mécontentement vis à vis du ministre Jean-Michel Blanquer qui a parlé de tenue décente dans les lycées…

Eugène Delacroix : biographie du peintre, ses tableaux et ses œuvres
Eugène Delecroix, La liberté guidant le peuple, 1830.

Est-ce que c’est une tenue républicaine ?

Depuis le 14 septembre, vous avez surement aperçu, “La liberté guidant le peuple”, le tableau d’Eugène Delacroix montrant une femme sein nu, un bonnet frigien sur la tête, brandissant le drapeau tricolore de notre pays. Des jeunes femmes l’ont ressorti à travers les réseaux sociaux mais pas pour parler d’une nouvelle exposition mais bien pour affirmer leur volonté de s’habiller comme elles le désirent.
Depuis la rentrée, de nombreuses jeunes filles se sont vues refuser l’entrée de leur établissement en raison de leur tenue apparemment “trop provocante”. Ces échos ont interpellé le ministre de l’Education, Michel Blanquer qui s’est d’abord exprimé une première fois « Il suffit de s’habiller normalement et tout ira bien », avait-il résumé réagissant à l’indignation de nombreuses jeunes filles. Puis il a enfoncé le clou le 21 septembre en parlant d’une “tenue républicaine”. Ce qui n’a fait qu’attiser la colère des lycéennes sur les réseaux sociaux qui ont donc décidé de se mobiliser en soutenant la cause féminine en venant en cours maquillées, habillées en crop top, mini-jupes et décolletés.
“Quel casse-tête ce matin pour m’habiller sachant qu’il va faire 27 degrés aujourd’hui mais qu’en même temps je tiens à m’habiller de manière républicaine.” dit Pénélope Bagieu avec humour sur Twitter. D’autres montrent des photos des ministres Marlène Schiappa et Barbara Pompili arborant des décolletés plongeants, une façon de tourner en dérision l’expression “tenue républicaine” qui n’a pas vraiment de sens. Même des parents témoignent comme un père qui prend la défense de sa fille de 14 ans sur Twitter “Par sa reflexion stupide (celle du ministre), il a mis une cible sur ma fille. Cette cible, c’est celle qui justifiera les propos les plus tordus à l’égard des filles”.
En effet, l’un des motifs invoqués par les chefs d’établissements et le ministre est celui de la perte de concentration des garçons, ce qui pose la question de l’éducation au respect des filles de la gent masculine. En affirmant leur liberté dans leur façon de s’habiller et de s’assumer, les jeunes filles ne veulent plus être considérées comme des objets sexuels. Cette revendication s’inscrit dans la suite du mouvement #Metoo qui continue de produire des effets.

🇫🇷 MarleneSchiappa on Twitter: "Aujourd'hui #lundi14septembre des jeunes  filles ont décidé spontanément partout en France de porter jupes décolletés crop  top ou maquillage pour affirmer leur liberté face aux jugements & actes
Marlène Schiappa sur Twitter

Le ministre Jean-Michel Blanquer a été désavoué par la ministre Marlène Schiappa qui s’est montrée solidaire des jeunes filles “Aujourd’hui #lundi14septembre des jeunes filles ont décidé spontanément partout en France de porter jupes décolletés crop top ou maquillage pour affirmer leur liberté face aux jugements & actes sexistes. En tant que mère, je les soutiens avec sororité & admiration”. Il faut espérer que cette polémique fera peut-être changer certaines mentalités et que la manière de s’habiller ne sera plus un sujet.

Louise Reynaud

sources:
Twitter:https://twitter.com/search?q=%2314septembre&src=typeahead_clickcompte de Marlène Schiappa ainsi que de lycéennes
RTL: https://www.rtl.fr/actu/politique/tenue-correcte-a-l-ecole-blanquer-estime-qu-il-faut-s-habiller-de-maniere-republicaine-7800821679
France info: https://www.francetvinfo.fr/societe/education/tenue-republicaine-il-faut-eduquer-les-jeunes-et-non-couvrir-les-filles-repondent-des-lyceennes-a-jean-michel-blanquer_4113613.html

Faits divers

Mais qui a tué Victorine ?

Victorine Dartois, jeune diplômée de 18 ans en BTS, a disparue à Villefontaine ce samedi 26 septembre. Cette jeune fille « sans histoire », d’après le journal l’Internaute, devait rejoindre sa sœur après avoir fait quelques courses avec ses amies. Cette disparition semblant inquiétante, sa famille décide d’avertir la police le soir même. Sa sœur ainée a même lancé un avis de recherche sur les réseaux sociaux qui a atteint plus de 50000 partages. Une battue a été organisée afin de retrouvée Victorine le lendemain de sa disparition.
Quelques jours plus tard, le corps de la jeune Victorine a été retrouvé dans un cours d’eau près Villefontaine à quelques kilomètres de l’endroit où elle a été vue pour la dernière fois (l’arrêt de bus). La piste criminelle a donc été envisagé mais sans confirmation. Par ailleurs, l’autopsie a livré ses vérités : « mort par noyade avec intervention d’un tiers en raison de multiples ecchymoses internes retrouvées sur le corps de la victime » a affirmé le procureur adjoint Boris Duffau. Par conséquent, une enquête pour « enlèvement, séquestration et homicide volontaire » a été ouverte.


Sources :

https://www.ladepeche.fr/2020/09/29/mort-de-victorine-ce-que-lon-sait-sur-lenquete-9105491.php
https://www.linternaute.com/actualite/faits-divers/2517841-mort-de-victorine-des-obseques-empreintes-d-emotion-l-enquete-se-poursuit/
https://www.20minutes.fr/societe/2872431-20200928-mort-victorine-sait-regard-premiers-elements-enquete

Louise MARTIN-VANDEWEGHE

LE CHIFFRE DE LA SEMAINE

750$ d’impôts, FAKE NEWS !!!

D’après une enquête du New York Times, le milliardaire Donald Trump n’aurait payé que 750$ d’impôts annuels lors de son année d’élection (2016).

Lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche, le président avait déjà répondu à cette remarque en citant que ce n’était que des « fake news » et que c’était une « information totalement bidon et inventée ». Lors de leurs recherches, les experts ont dû s’en remettre aux gains et aux pertes de Trump afin de calculer le montant de ses impôts, à défaut de ne pas avoir directement ses déclarations de taxes.

Durant le Grand Débat qui s’est déroulé dans la soirée du 29 septembre, Trump a naturellement nié les faits en stipulant qu’il avait payé « millions of millions of dollars » de taxes et que ses déclarations d’impôts n’allaient pas tarder à paraître. Le New York Times expliquerait ce faible montant d’impôt payé par Donald Trump par le fait que celui-ci, durant ces dernières années, a déclaré  plus de pertes d’argent que de gains.

D’après vous, serait-ce encore des fake news ?

Sources : Le monde, Grand Débat présidentiel de Cleveland

Romane Mallard

Le billet de la semaine

Le prix d’une vie: 5 ans après

“ Ah tu n’es pas encore morte toi, tu ne veux pas mourir”

Le 9 janvier 2015, seulement deux jours après l’attentat de Charlie Hebdo, un hyper casher de la porte de Vincennes est pris comme cible par Amedy Coulibaly, un terroriste de l’armée islamique.

En cette 3ème semaine du procès des attentats de janvier 2015, la cour d’assises a revécu
ce moment de pure terreur.
En effet, « Pour l’ensemble des Français juifs, l’attaque jihadiste contre l’hyper cacher a provoqué un traumatisme, une plaie qui n’est pas refermée », rappelle à l’AFP Francis Kalifat, président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif).

Zarie Sibony, caissière et survivante de l’Hyper casher est revenue sur ce qu’elle a traversé: “C’était les 4 heures les plus horribles de toute ma vie, affirme-t-elle. J’étais assise par terre, cachée derrière ma caisse, lorsqu’il est arrivé devant moi, une kalachnikov plantée dans chaque main. Il m’a alors dit une phrase que je ne pourrai jamais oublier: Ah tu n’es pas morte toi, tu ne veux pas mourir. Il a tiré. C’est n’est qu’en regardant l’impact de la balle dans ma caisse que j’ai compris que j’avais failli mourir”.
Avec elle, une vingtaine de personnes sont prises en otage. Sept autres, dont un bébé restent dans la chambre froide. Le supplice durera ainsi de longues heures.
Quatre hommes de confession juive, François-Michel Saada,Philippe Braham, Yohan Cohen et Yoay Attab, meurent sous les balles du preneur d’otage jihadiste.
https://www.tf1.fr/tf1/sept-a-huit/videos/zarie-sibony-survivante-de-lattentat-de-lhyper-cacher-43838456.html

Cependant, ce jour pluvieux d’hiver, le terroriste n’a pas seulement fait irruption dans la banalité du quotidien, au milieu des courses familiales, des caddies à moitié remplis, des hésitations sur le choix de céréales. En effet, il a également remis en question de nombreuses valeurs, pourtant bien ancrées dans notre société.
Ainsi, de la même manière que la liberté d’expression avait été remise en cause lors du massacre de la rédaction de Charlie Hebdo, c’est ici la liberté de culte qui est mise à rude épreuve.
« Vous êtes les deux choses que je déteste le plus au monde : juifs et français », prononça Amedy Coulibaly.
Mais ce que Lassana Bathily tient à dire, c’est combien il a été bouleversé par l’assassinat de son collègue, son « frère » Yohan Cohen et combien l’équipe du magasin était soudée. « On mangeait ensemble, on se taquinait. On ne parlait même pas de religion. Je sais qui ils sont, eux savent qui je suis, il n’y a que le respect qui compte », souligne-t-il.
« Les terroristes essaient de nous diviser. On a besoin de vivre ensemble, de se connaître. Nous sommes des humains d’abord. Pour moi, l’humanité est plus importante que la religion», insiste Lassana Bathily.

Néanmoins, 5 ans après les attentats, le sentiment d’insécurité demeure encore au sein de la communauté juive; selon les chiffres de l’agence juive, 8000 français seraient retournés vivre en Israël cette même année. Un record…

Ines

Le chiffre de la semaine

100 ans

C’est le nombre d’années qui se sont écoulées depuis l’invention du fameux vaccin BCG, qui combat la tuberculose. Il doit son nom à ses inventeurs, le vétérinaire Camille Guérin et le médecin Albert Calmette. Depuis sa création, 3 milliards de personnes l’ont reçu ce qui a sauvé de nombreuses vies. En effet, en 1920 entre 100 000 et 200 000 personnes décédaient chaque année de la tuberculose. Désormais nous ne comptons plus que 900 morts par an en France. Hormis son utilité incroyable, le vaccin BCG est entièrement gratuit. Il fut donc une invention considérable dans la lutte pour allonger l’espérance de vie des personnes au XXème siècle.

Ces derniers temps, le vaccin est de nouveau à l’ordre du jour.

Les souches de ce dernier se sont affaiblies au fil du temps et sont donc moins protectrices. Les médecins ont alors choisi de reprendre les premières éprouvettes de leurs ainés.

Source : francetvinfo.fr, LCi.fr.

Yanis WARNIER ; Daniel BIROS

Au cœur de la campagne américaine…

J-1

Le premier débat présidentiel opposant Joe Biden à Donald Trump arrive à grands pas, retour sur ses enjeux et ses sujets.

Le 29 septembre à 21h (heure de Washington, soit le 30/09 à 3h, heure de Paris) a commencé à Cleveland (Ohio) le premier débat de la course à la Maison-Blanche. Il oppose Donald Trump et Joe Biden sur des sujets tendus et d’actualités tels que le racisme sociétal américain, les violences policières ou encore le Covid-19.

Ce débat est crucial dans cette élection, car il amorce une bataille pour la conquête des « états pivots », des états qui changent régulièrement de camp (démocrate ou républicain) et qui sont la vraie variable de toute élection américaine puisque la majorité des états sont « affiliés » à un parti, qui, sur le papier, votera toujours pour le même parti, quel que soit le candidat. Et cette liste d’états imprévisibles ne cesse de s’allonger : aux Colorado, Floride, Iowa, Minnesota, Nevada, New Hampshire, Caroline du Nord, Ohio, Pennsylvanie et Virginie, se sont ajoutés en 2016 le Michigan et le Wisconsin.

Le candidat qui fera la meilleure impression aux Américains de ces swing states aura donc une avance non-négligeable dans une élection qui influencera vraisemblablement l’avenir de la démocratie de la première puissance mondiale.

Sources : lefigaro.fr, linternaute.com, 24heures.ch, rtbf.be, lematin.ch, la-croix.com

Sami Chaaban