Une guerre qui s’éternise

Depuis ce 27 septembre, la guerre entre l’Azerbaïdjan et certains séparatistes arméniens fait de nouveau rage. Ce conflit pour le territoire du Haut-Karabakh aussi appelé Artsakh à débuté en 1988 et avait fait plus de 30 000 morts et des centaines de milliers de réfugiés. Cette guerre s’était enlisée en 1994 où le front s’était figée depuis malgré quelques affrontements minimes. Depuis cette reprise de la guerre, ce 27 septembre, le bilan officiel des morts s’élève a plus de 400 morts dont 22 civils arméniens et 31 soldats azerbaidjanais. D’après les autorités séparatistes arménienne, la moitié des habitants du Haut-Karabakh, donc 140 000 habitants ont déjà dû partir a cause de ces affrontements.

Depuis samedi et après 13 jours de combat, les deux pays se sont mis d’accord pour un cessez-le-feu qui commencerait à midi grâce à l’aide essentielle des russes dans ces négociations. L’Azerbaïdjan et l’Arménie se sont également engagés à négocier un règlement du conflit pacifiquement mais malheureusement les deux pays ont déjà commencé à s’accuser de rompre cette trêve et de reprendre les offensives.

Les principales motivations du conflit sont dues au droit du peuple arménien qui vit dans cette enclave depuis des générations d’un côté, et de l’autre côté, l’Azerbaïdjan pensent que ce territoire leur appartient de plein droit.

https://www.lemonde.fr/international/article/2020/10/10/haut-karabakh-azerbaidjan-et-armenie-s-accordent-sur-un-cessez-le-feu-a-partir-de-midi_6055515_3210.html

Sahel Ben Brahem

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s