La photo de la semaine

 LP/Matthieu de Martignac

Ce dimanche, au marché d’Aligre, au Square des Batignolles, au Bois de Vincennes et dans bien d’autres endroits publics les parisiens se sont rassemblés malgrè la demande d’Edouard Philippe de ne plus sortir sans bonne raison.

Des actions qualifiées d’irresponsable. Le gouvernement ne devrait pas tarder à prendre des restrictions plus strictes pour empêcher au maximum la propagation du Covid19.

Céleste Batteur

Début de la phase 3…

La phase 3 commence ? Macron prend la parole.

Ce jeudi à 20 heures, Emmanuel Macron, le Président de la République française, a pris la parole sur plusieurs chaînes télévisées.
L’intervention portait sur le COVID-19, plus communément appelé le coronavirus. Le Président commence par féliciter tous les soignants, puis assure ensuite que les élections municipales seront maintenues malgré la maladie qui se propage de jour en jour.
Pour limiter les risques, il demande aux citoyens de privilégier le télétravail et annonce aussi la fermeture des crèches, des écoles, des collèges, des lycées et des universités dès ce lundi 16 mars. On peut penser ce que l’on veut de cette décision, cette intervention du Président marquera sûrement l’histoire de la France. Il y aura un avant et un après. Depuis quelques années la France connait régulièrement des événements exceptionnels: les attentats, l’incendie de la cathédrale de Paris et maintenant une pandémie. A quand le retour à une certaine normalité…

Eliot et Léo

La bonne nouvelle de la semaine

N’avez vous jamais remarqué ?

Souvent, pour ne pas dire tout le temps, les médias parlent des mauvaises nouvelles car ils veulent faire de l’audience. Après une heure devant la télévision / radio / journal on a l’impression que le monde va s’écrouler. Je vous propose donc un concept de bonnes nouvelles chaque semaine. Pour vous remonter le moral et pour se dire que ce monde n’est pas fait que de mauvaises nouvelles, mais aussi de bonnes rencontres et de bonnes nouvelles.

Pour cette première bonne nouvelle, je vais vous parler d’une bonne nouvelle qui date un peu, mais comme les bonnes nouvelles ne courent pas les rues ces temps ci et, qu’en plus elle est intéressante, je pense que c’est utile d’en parler.

Il s’agit donc de deux chercheurs gallois qui ont trouvé une cellule pouvant « tuer tout type de cancer ». Cette cellule ne s’attaque qu’aux cellules cancéreuses sans attaquer les cellules saines chez un patient malade. Cette découverte pourrait faire avancer la recherche contre les cancers et nous faire faire un grand pas dans les domaines de la médecine.

Source :
https://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/des-scientifiques-gallois-ont-decouvert-une-cellule-qui-s-attaque-a-tous-les-cancers_2115728.html

Gaspard Bonte

Quel manga pour se lancer ?

Depuis le début de l’année, je conseille des mangas/animes mais si on n’a jamais lu ou vu un manga, on a clairement la flemme de regarder car on doit finir notre épisode de Breaking Bad. Donc j’ai décidé de conseiller 2-3 animés qui sont cultissimes et très sympathiques à regarder pour se lancer dans cet incroyable univers.

  1. Death Note

Que dire de ce chef d’oeuvre, qui nous pousse à la réflexion de qui est le mal et qui est le bien. Cet animé met tout le monde d’accord, même les néophytes valident ce manga. Il nous oblige à se questionner sur “le pouvoir de tuer des gens” et la façon dont le protagoniste Light Yagami utilise ce pouvoir. Cet animé te retourne le cerveau à cause de l’intelligence des Light et son rival L.

L’anime est disponible sur Netflix et Youtube donc t’as aucun arguments pour ne pas regarder. Il dure 38 épisodes et a été réalisé par Madhouse

  1. Assassination Classroom

Et si pour réussir votre année scolaire vous devez juste tuer votre prof principal. C’est le synopsis de AssClass, sauf que ce n’est pas n’importe quel prof mais plus un poulpe jaune avec une tête de smiley qui se déplace à la vitesse d’une fusée et concernant les assassins, c’est la classe SEGPA de leur lycée de riches. On suit donc l’année scolaire de la classe 3-E qui va devoir tuer son prof avant la fin de l’année sinon il va détruire la Terre. Ils auront donc des cours de poison, combat au couteau, maniements des armes à feu en plus du tronc commun. L’anime est disponible sur Netflix donc, allez gratter des abonnements ! L’anime dure 47 épisodes et a été produit par le studio Leche.

  1. Toradora !

Après un Shonen et un Seinen, passons à un Shojo. Ryu a un problème : il intimide tout le lycée et passe pour un voyou alors que c’est un jeune homme qui vit seul avec sa mère et est très sympa. Il va un jour rencontrer Taïga qui est la délinquante de son lycée et également la meilleure amie du crush de Ryu. Les 2 vont alors s’arranger, Taiga va faire le maximum pour arranger un “truc” entre Ryu et Minori et en échange, Ryu devra s’occuper de Taïga et son meilleur amie Kitamura pour également arranger un “truc”. Vous vous doutez bien que tout ne va pas se passer comme prévu. L’anime dure 25 épisodes et n’est disponible malheureusement qu’ en Streaming : mais faites l’effort et le studio d’animation est J.C.Staff

Voila 3 animés accessibles à tout le monde que je conseille pour se lancer dans cet univers magnifique qu’est la JapAnimation. Regarder au moins l’un des trois ça me ferait plaisir.

Baptiste L.

Maxime

Billet d’humeur

Le Coronavirus…

Le Coronavirus, aussi appelé COVID-19, est un virus provenant de Chine, plus spécialement de la ville de Wuhan.

Il est maintenant répandu un peu partout dans le monde. Les principales zones touchées sont l’Europe, l’Asie ainsi que l’Amérique.

Depuis le 24 janvier 2020, la France compte 2281 cas de Coronavirus confirmés, et 48  personnes sont décédées de l’épidémie. Le ministre des Solidarités et de la Santé actualise des recommandations pour protéger notre santé et celle de notre entourage. Les principales recommandations sont par exemple : se laver les mains régulièrement, tousser ou éternuer dans son coude, saluer sans se serrer la main, etc…

Mais aujourd’hui, les gens se précipitent dans les pharmacies à la recherche de masques, de gels hydro alcooliques… Les pharmaciens sont donc vite en rupture de stock. Or, le port du masque ne sert à RIEN sans présence de symptômes ! Il faudrait donc peut-être penser à ne pas en acheter si nous n’avons pas le virus et le laisser à ceux qui en ont vraiment besoin, pour ne pas nous le transmettre. Les gens sont tellement paranoïaques qu’ils vont dans les hôpitaux pour en voler, sans en laisser pour le personnel médical, pour qui les masques sont vraiment indispensables.

Alors faites attention, mais ne devenez pas insensés par rapport à la situation !

Source : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Sarah FOULQUIER

Billet d’humeur

Devons-nous séparer l’homme de l’artiste ?

Cette question, tout le monde se l’ait posé cette semaine au sujet de Roman Polanski. Avant de partir dans ce débat philosophique, revenons aux bases.

 (Crédit photo: Georges Biard)

Roman Polansky est un réalisateur franco polonais. En 1977, à l’âge de 43 ans, il est condamné pour rapports sexuels illégaux sur mineur à 90 jours de prison. Il n’en fera cependant que 42 et sera libéré pour conduite exemplaire. Le juge chargé de l’affaire se ravise et décide que Polanski sera publiquement condamné à une peine indéterminée, et lui laisse la possibilité d’être libéré au bout de quarante huit jours, s’il quitte les Etats-Unis. Pour vous la faire court, aujourd’hui, il ne peut se déplacer librement que dans trois pays : la France, la Pologne et la Suisse, car ce sont des pays d’où il ne peut être extradé. Roman Polansky a en plus fait l’objet d’une dizaine d’accusation de viol et de rapports sexuels non consentis depuis les années 70.

La semaine dernière, il a reçu le César du meilleur réalisateur pour son film J’accuse. A l’appel de son nom, l’actrice Adèle Haenel quitte la salle en criant « honte ». La maîtresse de cérémonie, Florence Foresti, quant à elle se dit « ecoeurée » et ne revient plus sur la scène des Césars.

Vient alors le grand débat de cette semaine : « Roman Polanski mérite-il son César de meilleur réalisateur ? Et cette question nous mène à un débat plus général qui est le titre de cet article : « Devons-nous séparer l’homme de l’artiste ? ». Je ne suis pas là pour vous donner mon avis, mais plutôt pour vous donner quelques pistes de réflexion.

Sa vie publique (son travail de réalisateur) doit-il être mélangée à sa vie privée ?

Toutes les accusations faites contre lui sont-elles vraies/fiables ?

Que représente ce César ? Est-il une récompense en tant qu’HOMME ?

Mais n’oublions pas que chacun a son avis, dans ce débat d’actualité, il n’y a aucune bonne ou mauvaise réponse, seulement des opinions.

Sources :

Lise JUNIQUE

UNE HISTOIRE VRAIE

Butterfly est une histoire vraie écrite par Yusra Mardini.

C’est l’histoire d’une jeune réfugiée syrienne qui adore la natation. Son rêve : participer aux jeux olympiques. Son père l’entraîne, ainsi que sa sœur, à la natation depuis leur plus tendre enfance. Yusra est alors âgée de 16 ans. Lorsqu’elle  décide de partir loin de la Syrie avec sa sœur Sara, c’est pour s’assurer un avenir, pourquoi pas dans la natation…C’est alors qu’un incroyable périple va commencer.

Aujourd’hui à 22 ans, elle est l’ambassadrice de l’ONU. Ce livre est reconnu par Barack Obama.

Je vous recommande vivement ce livre car c’est un récit plein d’émotions et une leçon de vie et de courage !

Source : HCR/Susan Hopper

Sarah Foulquier

Nouvelle rubrique : les animaux insolites.

Je me suis dit, afin d’améliorer votre culture générale (et récolter les 2 points au Petit bac), j’aimerai bien faire mon Top 10 des animaux bizarres, parce que sur notre petite planète il y en a des tonnes d’animaux insolites !

TOP 10 : l’ORNITHORYNQUE (Ornithorhynchus anatinus)

L’ornithorynque c’est la base de l’animal étrange ! Pour faire court, c’est le M. Patate des animaux…

Cet animal vit en Océanie précisément en Australie de l’Est et en Tanzanie, il ne faut pas exagérer non plus…

Le corps d’un ornithorynque, animal semi aquatique est une sorte de mix entre un canard pour le bec, une loutre pour le corps et un castor pour la queue en plus d’avoir des pattes palmées. Ce gentil petit animal a aussi d’autres caractéristiques : IL EST VENIMEUX ! (Ah ce que c’est chouette l’Australie) il a des éperons accrochés aux chevilles postérieures reliés à des glandes venimeuses, ce qui bien évidemment, entraîne des brûlures et saignements qui peuvent même tuer un chien.

L’ornithorinque, c’est un mammifère…qui pond des œufs. Il fait partie de la famille des monotrèmes qui est la seule famille de mammifère capable de pondre des œufs. Monotrème signifie « un seul trou » en latin. En effet les monotrèmes ont un seul orifice … Ce trou leur servira donc à se reproduire ainsi qu’à leurs autres besoins (ne vous inquiétez pas la nourriture entre par un autre endroit). La femelle allaite donc ses petits grâce à du lait  qui s’écoule le long des ses poils d’où la classification dans les mammifères.

L’ornithorynque est un carnivore qui mange des vers et des crustacés. Pour chasser, il utilise son bec, pourvu de milliers de récepteurs sensibles aux pressions et impulsions électriques, comme un radar. Grâce a son bec, il peut chasser de nuit et dans les eaux troubles.

https://www.francetvinfo.fr/animaux/naissance-d-animaux/video-l-ornithorynque-la-chimere-du-regne-animal_3620371

-https://fr.wikipedia.org/wiki/Ornithorynque

Charlotte

La photo de la semaine

Ce dimanche, jusqu’au 3 avril, une partie du nord de l’Italie est placée en quarantaine face au Corona virus. Les 15 millions d’habitants de cette zone seront limités dans leurs déplacements. Les cinémas, théâtres et musées sont fermés dans tout le pays. L’Italie est le 3 ème pays le plus touché par le virus dans le monde et le premier en Europe. En France Edouard Philippe a annoncé vendredi soir la fermeture des établissements pendant 15 jours dans le département de l’Oise et celui du Haut-Rhin.

Photo : AFP/Alberto Pizzoli

Céleste Batteur

Petit pays de Gaël Faye

Critique littéraire d’un livre qui m’a (encore) fait pleuré.

Mon dieu ! Je suis de retour avec une nouvelle critique littéraire… Et devinez quoi ? C’est un livre qui m’a fait pleurer !!! Nan c’est pas une blague, je sais je sais, c’est toujours la même chose blablabla ‘’ en fait tous les livres que tu lis ils te font pleurer c’est ça ? ‘’ bah…oui. Mais c’est même pas ma faute en plus, à chaque fois c’est la même chose, je m’attache aux personnages et y a des morts inattendues, des cœurs brisés, des destinées que j’avais pas prévu ainsi et du coup bah je me retrouve à chialer dans mon lit à tourner les pages d’un livre… C’est un peu pénible parce que de base c’est pas des livres tristes (genre même devant un livre d’enfant qui parle de voyage dans le temps, de goofus et de fées grincheuses j’arrive à pleurer) … Mais j’suis trop émotive devant des personnages qui existent même pas que ça en devient fatiguant… je pleure pas devant les films mais alors en lisant des livres wow, je suis plus la même haha… *sourire gêné*

Brefffff (changement de sujet parce que c’est intro inutile est trop longue), bonjour bonsoir et bienvenue à tous dans mon coup de pub pour le livre Petit Pays de Gaël Faye ! Asseyez-vous tranquillement, buvez de l’eau (c’est important de rester hydraté toute la journée n’oubliez pas !) et bonne lecture !

De base Gaël Faye, il s’est lancé dans une carrière musicale qui mélange rap et des musiques traditionnelles d’Afrique parce que c’est de là qu’il vient. Il est d’origine du Zaïre et plus précisément du Burundi. Ses musiques sont tout simplement géniales, il y aborde des sujets différents dans des textes bien écrits, travaillés avec de belles paroles. (Je vous recommande d’aller écouter Irruption, tôt le matin et petit pays qui sont magnifiques)

C’est lui Gaël

Il est né à Bujumbura, au Burundi (c’est un tout petit pays à côté du Rwanda, près du Congo) en 1982, il est franco-rwandais. Mais à cette époque-là au Burundi en 1993, il y a une guerre civile qui a éclaté entre les Tutsis et les Hutus (les deux populations qui habitent le pays). Il y a de nombreuses tueries et des génocides qui éclatent partout, le système politique est complètement désagrégé et Gaël est obligé de fuir le pays pour la France (pays natal de son père).

Et 23 ans après la guerre civile, il décide d’écrire un roman du nom de Petit Pays. Son roman est partiellement autobiographique parce qu’il y raconte ce qu’il a vécu pendant cette période alors qu’il n’avait que 10 ans mais du point de vue d’un garçon du même âge du nom de Gabriel.

Voici le résumé au dos du livre :

Avant Gabriel faisait les quatre cents coups avec ses copains dans leur coin de paradis. Et puis l’harmonie familiale s’est disloquée en même temps que son ‘’petit pays’’, le Burundi, ce bout d’Afrique brutalement malmené par l’Histoire. Plus tard, Gabriel fait revivre un monde à jamais perdu. Les battements de cœur et les souffles coupés, les pensées profondes et les rires déployés, le parfum de citronnelle, les termites les jours d’orage, les jacarandas en fleur… L’enfance, son infinie douceur, ses douleurs qui ne nous quittent jamais.

Gabriel décrit tous les évènements avec l’innocence d’un enfant qui commence tout juste à se rendre compte de l’horreur que peux habiter ce monde. C’est intéressant à lire parce qu’il n’y a pas des tonnes de descriptions, que c’est écrit de manière à représenter la vision d’un enfant.

Donc le livre, au début c’est marrant, le petit il s’amuse avec ses copains, il va se baigner à la rivière, il va cueillir des mangues dans les arbres de ses voisins… Mais après, entre sa mère qui pète un câble et ses copains qui veulent intégrer un gang, et la politique du pays qui part en cacahuète… bah wow ça en devient vite très émouvant et bah moi… (mais non je pleure pas, c’est mes yeux ils pleuvent !)

Pour tout dire, j’ai fini de lire le livre en cours de français après avoir fini un contrôle un peu en avance, comment j’étais pas bien après !

Tous les personnages sont intéressant, en passant de Innocent le chauffeur à Francis son rival (mention spéciale à Prothé qui est le meilleur personnage). Gabriel les décrit super bien et ont peut bien voir les liens qu’il a tissé avec eux et la manière dont il tient à eux.

Donc voilà merci à Gaël Faye de m’avoir fait pleuré avec ton livre qui est en quatrième position de mon top 11 mes livres préférés. Merci à ma meilleure amie de me l’avoir offert. Merci à ma documentaliste de mon collège de m’avoir conseillé de le lire mais plus tard parce que j’étais trop petite pour le lire en 4e (et je vous comprend).

Je vous recommande à tous de le lire, c’est fort en émotions, mais c’est très beau, ça mêle poésie, humour, violence et drame. Il est bouleversant, quand on le lit on rentre dans un univers et quand on y ressort on a envie de s’y replonger, deux jours m’ont suffit à le finir et j’ai pas dormi (bise à mon anticerne) …

C’est tout pour mon petit article, ciao les gens

Flore (qui vous aimes tous)