La cité scolaire Montaigne récompensée…

Cette année, le collège Montaigne a décidé d’inscrire des élèves de la 3°4 au Concours National de la Déportation et de la Résistance. Le projet s’est mis tardivement en place à cause de problèmes d’organisation. Un certain nombre d’entre eux a accepté de relever le défi.

Ce concours est très exigeant; il demande un grand investissement en temps et en travail. Au terme d’une longue période de recherches, de lectures et de rencontres, 14 élèves ont rendu des dossiers de grande qualité. Les problématiques étaient riches et variées, les analyses pertinentes et intelligentes. Après plusieurs semaines d’attente, les membres du jury ont rendu leur verdict; deux élèves, Louison Durand et Martin Hairault, ont été récompensés.

Un grand bravo à tous les participants et surtout aux heureux gagnants.

La Classe Médias

Cette année, le sujet du Concours National de la Résistance et de la Déportation, “S’engager pour libérer la France” était vaste. Il nous a permis de traiter un thème riche et intéressant, les étrangers dans la résistance, et en particuliers les FTP-MOI (Francs tireurs partisans-Main d’oeuvre immigrée).

Nous avons choisi de présenter Adam Rayski, le dirigeant politique des FTP-MOI. En interrogeant son fils, Benoît Rayski, et en lisant ses livres, nous avons apporté des éléments concrets et vivants à notre dossier.

Nous avons cherché à comprendre l’engagement de ces étrangers, leurs ennemis et leur mode d’action. Enfin, nous avons présenté un symbole de la résistance étrangère, l’affiche rouge, un outil de propagande nazie énumérant 23 “terroristes” FTP-MOI. Malgré leur engagement total et leur résistance importante, les FTP-MOI n’ont été que très peu reconnus après la guerre. Cette Résistance étrangère doit être honorée au même titre que la Résistance française, à qui on a attribué de nombreuses actions exécutées en réalité par les FTP-MOI.

Travail récompensé par le jury.

https://drive.google.com/file/d/1PLwE8YwixjuY10KF0JJH2FFJznt0jeKi/view?usp=sharing

Participer à ce concours nous a permis d’acquérir une connaissance précise de la résistance étrangère en France. Notre devoir nous a permis de rendre hommage à ces résistants, d’en apprendre davantage et de découvrir sous un autre angle cette période si importante dans l’histoire de notre pays qu’est la France.

Louison Durand, Martin Hairault