Notre Dame des Landes sous haute tension.

Une opération expulsion à moitié réussie qui fait des dégâts

En début de semaine, des affrontements ont eu lieu entre les zadistes de Notre-Dame des Landes, qui « squattent » le village tout en s’opposant au projet d’aménagement de l’Etat (la construction d’un aéroport) qu’ils jugent inutile et imposé, depuis plusieurs années, opposés aux forces de l’ordre qui cherchent, elles, à expulser les zadistes en question pour cause d’occupation illégale.

L’Etat a lancé lundi matin,une opération massive d’expulsion des occupants illégaux de la ZAD. Mais cette intervention des forces de police n’a pas pour autant découragé les zadistes qui ne se sont pas laissés faire. Ils ont d’ailleurs reçu le soutien d’autres villes telles que Nantes ou encore Rennes où des manifestations contre l’intervention des forces de police ont eu lieu lundi soir.

Mais l’opération a continué les jours suivants de manière très agressive.Les forces de police lançaient des grenades assourdissantes et des gaz lacrymogènes sur les zadistes qui ripostaient par des jets de projectiles et de cocktails Molotov. De nombreuses personnes qui n’habitaient pas dans la ZAD sont venus aidés les zadistes à résister tout au long de la semaine ce qui a rendu la tâche difficile aux forces de l’ordre.

Le « combat » a finalement cessé vendredi et les forces de l’ordre ont quitté la ZAD laissant derrière eux un village quasiment détruit par les affrontements. Des zadistes ont été expulsés alors que d’autres ont été priés de se régulariser. Suite à cette semaine d’affrontements d’une violence extrême, les manifestations continuent dans les grandes villes à l’exemple de Nantes où une manifestation se déroulera ce samedi. Certains zadistes ayant échappé à l’expulsion sont également très remontés contre l’Etat et il n’est donc pas impossible qu’ils cherchent à récupérer leur territoire dans les semaines, où même dans les jours à venir malgré la présence de gendarmes mobiles dans le village pour les en dissuader. Une chose est sûre, l’atmosphère risque d’être tendue dans la commune durant les jours à venir…

Sources : lemonde.fr ; rtl.fr ; wikipédia.fr ; franceinfo.fr

Source Photo : AFP

 Noam Brand, Robin Morel, Salif Diarra, Mathias Henri-Gonzalez

LA PHOTO DE LA SEMAINE

De nombreuses personnes  appartenant au mouvement d’extrême droite Génération identitaire (Gi) ont ce samedi choisi le col de l’Echelle comme « point stratégique » afin de limiter et bloquer l’arrivée des migrants sur le territoire français. On peut observer sur cette image une banderole portant un message en anglais adressé aux migrants voulant traverser la frontière. Ce pitoyable message ordonne aux migrants de rentrer dans leur pays natal. En effet, la génération identitaire a fait intervenir 2 hélicoptères ainsi que d’autres forces tel que la « gendarmerie » afin de bloquer et contrôler la frontière du col de l’Echelle.
source: Lepoint
source photo : Romain LAFABREGUE / AFP
Anaelle MARTY

L’ASMR Zzz

L’ASMR est l’acronyme de  »Autonomous Sensory Meridian Response » que l’on pourrait traduire par  »réponse automatique des méridiens sensoriels ».

Il s’agit en fait d’une technique de relaxation par les sons. Le concept d’ASMR apparaît en 2008 mais l’intitulé de cette pratique n’émerge qu’en 2010. Des youtubeurs de plus en plus nombreux exercent ce concept de la relaxation par les sons. Ils se filment en train de produire différents bruits dont l’impact sonore est amplifié par un micro binaural. Les sons produits dans la vidéo sont perçus par nos oreilles comme s’il était produit tout près de nous. Ces petits bruits nous donnent des frissons et  »apaisent nos sens ». On se retrouve en transe entre le conscient et l’inconscient. La sensation de bien être produit par ces sons est comparable au  »head massager » un outil de massage crânien très intense.

Il existe plusieurs types de vidéos ASMR. Les  »trigger », ou  »l’ASMRartiste » va jouer avec les différents sons que produisent les objets; les roleplays, ou le youtubeur nous entraînera dans un jeu plus ou moins intime ou il se transformera en notre coiffeur, notre ami ou encore notre docteur. Il existe aussi plein d’autre formes de vidéos ASMR diverses et variées pour tout les goût. Pour tester cette expérience, il faut porter un casque ou des écouteurs afin que les sons nous paraissent plus réel. Cependant, certaines personnes ne sont pas réceptives à l’ASMR. Bien qu’il s’agisse d’un concept très particulier et assez étrange, souvent victime de moquerie, il est un réel moyen de se relaxer et nous aide à nous endormir.

Pour les plus curieux d’entre vous, je vous conseille ces trois chaines pour débuter:

https://www.youtube.com/channel/UCbWm0JYZTmfyrjvQEe2ZdVA

https://www.youtube.com/channel/UCQe2Y7V-C9bNMAcCJCBvzQQ

Sources: http://www.konbini.com/fr/tendances-2/asmr-methode-relaxation-orgasmes-cerveau/

Berge Lucie

La fin d’une espèce…

Mardi 19 mars a été annoncée une nouvelle triste et alarmante. Soudan, le dernier mâle rhinocéros blanc est mort à 45 ans. Il ne reste que deux femelles Najin, la mère et Fatu, la fille qui sont surveillées de très près dans une réserve au Kenya. Cette espèce ne se trouve qu’en Afrique. Il est impossible de relancer l’espèce sans une fécondation in-vitro. Heureusement, des scientifiques avaient déjà envisagé ce problème et ont pu récolter des échantillons de sperme de quatre rhinocéros mâles.

L’espèce a été exterminée en partie à cause du braconnage. De nombreux hommes sont à la recherche de leurs cornes. Cette espèce n’est pas très agressive donc plus facile à chasser. De plus, les rhinocéros ont du mal à renouveler l’espèce. N’oublions pas que chaque naissance est l’aboutissement de 16 mois de gestation et donne vie à un petit de 40 kg.

Cet animal de 4 mètres de long et 6 tonnes environ est donc déterminé à disparaître. Hélas, ce n’est pas la seule espèce et il est temps que le braconnage cesse.

Les innovations médicales vont peut-être permettre de maintenir cette espèce en vie, espérons que le petit ne sera pas une petite…

Sources texte : Wikipédia, Futura-sciences

Source photo : National Géographic

Alexandre GERARD et Agathe LE BLOA

SYRIE : ATTAQUE CHIMIQUE

Le samedi 7 avril, une attaque chimique a eu lieu à Douma. En effet, Bachar el-Assad est accusé d’avoir lancé l’attaque. D’après les rebelles, il cherchait à les éliminer. Suite a l’attaque, de nombreuses personnes suffoquaient, certaines sont mortes sur le coup. Les victimes souffraient de difficultés respiratoires, de brûlures de la cornée, une mousse excessive s’échappait de leur bouche et ils dégageaient une odeur semblable à celle du chlore. Malgré cela le gouvernement syrien nie toute responsabilité pour cette attaque. Alors que Washington et Paris accusent le gouvernement syrien, la Russie et l’Iran, étant alliés à la Syrie, défendent le gouvernement syrien.

Le bilan de cette attaque est terrible, selon les Casques blancs, groupe secouriste lié aux rebelles, il y aurait plus de 40 morts et plus de 500 personnes présentant des symptômes.

Source : leparisien, europe1, franceinfo, france24, bfm

Source image : HO, AFP/Getty Images

XU Thomas

Le monde du foot dévasté une nouvelle fois…

C’est dans la nuit du 6 au 7 avril que nous apprenons le décès du jeune joueur du Havre AC. Le jeune Samba Diop âgé seulement de 18 ans est retrouvé inanimé à son domicile le vendredi 6 au soir. Ensuite emmené aux urgences, son décès sera déclaré le samedi matin. C’est une mort subite dans son sommeil suite à un arrêt cardiaque qui a encore une fois endeuillé le monde du football.

C’est le 4ème cas de ce type en 1 mois, Davide Astori (voir article sur le blog), Thomas Rodriguez un jeune joueur de 18 ans et également le très jeune Baptiste Le Foll âgé de 12 ans. Les 4 décès sont de mêmes nature, ce qui amène à se poser des questions sur les suivis médicaux dans le domaine du football. Un responsable du club déclare que Samba Diop s’était entraîné normalement pendant la semaine et ne présentait aucun signe particulier. Certains de ses coéquipiers parlent en sa mémoire : On a toujours tendance à ne retenir que les bonnes choses des personnes qui nous quittent, mais Samba était vraiment un exemple à suivre, droit, poli, réservé, il y avait un vrai équilibre entre sa vie de famille et sa vie au HAC.

Source : http://www.hac-foot.com

Source photo : Emmanuel Lelaidier

Paul Taverne

LES RAPPEURS BELGES #5

L’Or du commun

Présentation du groupe

L’Or du commun est un groupe de rappeurs bruxellois composé de Loxley, Primero et Swing créé en 2012. Initialement, Félé Flingue (cousin de Swing) faisait partie de l’Or du commun mais a quitté le groupe en 2017 pour différentes causes artistiques, et son statue de brawler chez Le 77 lui prenait trop de temps.

Ils ont sorti leurs premier EP en septembre de 2013 nommé L’Origine. On y trouve une musique avec en featuring Roméo Elvis (pour avoir plus d’information sur Roméo Elvis vous pouvez aller voir l’article sur les rappeurs belges #1). Ils sortent ensuite en avril 2015 leur 2ème projet L’Odysée avec 12 titres. Ils ont commencé à se faire connaître grâce à leur album Zeppelin leurs 3ème album sorti le 3 mai 2017 et grâce à leur collaboration avec Roméo Elvis sur la musique Appolo.

Présentation des membres du groupe

Les membres de l’Or du commun sont tous issue de Belgique, a part Swing aucun de ces rappeurs n’a fait de projet solo. Vu que Swing commence à se faire connaître au niveau de sa carrière solo (pour plus d’information sur Swing, vous pouvez aller voir « Les rappeurs belges #4 ») cela va sûrement avoir un impact positif sur le groupe l’Or du commun. Il faut savoir que c’est Roméo Elvis qui a aidé Swing à lancer sa carrière solo donc à faire connaître l’Or du commun (Swing était le backeur de Roméo Elvis)

Futur tournée de L’Or du commun

  • – Vendredi 25 Mai à Paris
  • – Dimanche 1er Juillet à Bruxelles (L’Atomium (Grand monument Bruxellois)) FESTIVAL COULEUR CAFE

-Vendredi 06 juillet à Liège. FESTIVAL LES ARDENTES

Ce sont les principales dates de leur concert à venir. Il faut savoir que dans les festivals il y a de nombreux autres rappeurs connus (tels que Wiz Khalifa, Lord Esperenza ou Swing).

Leocan Parada

Martin Michel

La prostitution humanitaire

Le domaine humanitaire est souvent vu par son utilité et son importance au sein de la société, un lieu de respect des autres, de l’entraide et de l’assistance à personne faible.

Malheureusement cette belle carte postale a été déchiquetée suite à une affaire sortie en février dernier. En effet l’organisation humanitaire Oxfam a été accusée d’abus sexuels sur des zones d’intervention a révélé le quotidien britannique « The Times ». Ces actes ont eu lieu dans différents pays tels que le Tchad, Soudan du sud, Liberia ou encore à Haïti lors du séisme de 2010.

La principale affaire évoquée fut Haïti. Dans ce cas précis, certains humanitaires échangeaient des biens de première nécessité contre des pratiques sexuelles. Ces femmes étaient bien sur démunies suite au séisme très violent. Les humanitaires abusaient allègrement de ces jeunes femmes. Des orgies étaient organisées au sein même des locaux de l’organisation. Plus honteux encore des mineurs auraient participé à ces événements.

Le principal accusé dans cette affaire s’appelle Roland Van Hamerweiren. Il est l’ex directeur d’Oxfam Haïti. Il serait l’organisateur de ces méfaits. Une enquête est aujourd’hui ouverte par l’Angleterre (chef-lieu de l’organisation) et en Haïti. Oxfam affirme sa totale collaboration en dévoilant une enquête interne effectuée en 2011. Roland Van Hamerweiren était pourtant connu des services de police car il avait fait l’objet de deux plaintes en 2004 pour abus sexuel alors qu’il était en poste au Liberia pour l’ONG Merlin. Il a d’abord affirmé ne pas avoir organisé, ni participé à ces soirées sexuelles, mais le 29 février l’ex-directeur avoue. Il n’est certes pas le seul à avoir participé à ces soirées mais de par son niveau hiérarchique, ses multiples récidives et étant l’organisateur, il est le premier pointé du doigt. A noter aussi que l’organisation Oxfam n’a pas averti les autres organisations humanitaires au sujet de ses employés aux actions abusives. Cela a permis à Roland Van Hamerweiren de s’engager en 2014 dans une autre organisation qui est « Action contre la Faim » en tant que chef de mission au Bangladesh. Oxfam pour se défendre déclare : « Le comportement, découvert à Haïti en 2011, de certains membres du personnel d’Oxfam était totalement inacceptable, contraire à nos valeurs et aux exigences élevées que nous attendons de notre personnel ».

Cette affaire a eu de nombreux impacts sur l’organisation qui a vu son image internationale se dégrader. Le gouvernement britannique menace de couper toutes ses subventions pour Oxfam. Elle aurait aussi perdu de nombreux donateurs : 7000 personnes de moins. On observe aussi de nombreuses démissions au sein de l’organisation qui sont Penny Lawren, la directrice générale adjointe d’Oxfam mais encore ses ambassadeurs, Minnie Driver (nommée aux Oscars) et Desmond Tutu (prix Nobel de la paix).

Cette affaire a permis de révéler de nombreux cas existant dans d’autres organisations comme avec « Médecins Sans Frontières » qui a enregistré 25 plaintes pour harcèlement et violences sexuelles qui on permit le licenciement de 19 personnes. Encore plus étonnant l’ONU (Organisation des Nations Unies) aurait pratiqué des infractions à caractère sexuel en Syrie. L’UNHCR (Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés) s’est défendu par son porte-parole Andrej Mahecic : « Ces allégations, lorsqu’elles ont été portées à notre attention, étaient fragmentées, incomplètes et sans fondements. Il est important de bien comprendre qu’il existe des risques d’exploitation sexuelle dans ces moments de crises humanitaires. Suggérer que l’ONU peut d’une manière ou d’une autre éviter ces agissements est simpliste et déconnecté de toute forme de réalité ». Danielle Spencer a décidé de témoigner sur ces agissements au micro de la BBC en déclarant : « je me souviens d’une femme qui pleurait dans une chambre, elle était bouleversée par ce qu’elle venait de vivre. Le phénomène était devenu endémique, si bien que les femmes ne pouvaient plus se rendre à la distribution d’aides sans être stigmatisées car il était admis qu’en vous y rendant vous acceptiez de vous livrer à des actes sexuels ». Ce témoignage montre bien la violence de ces actes qui crée un malaise dans la population et fait le travail inverse des humanitaires. Cela met la population dans une ambiance de survivalisme bien au dessus de ce qui est subi déjà.

Cette affaire a choqué le monde entier et fait réagir le monde humanitaire. En effet de grandes organisations ont réagi comme le comité international de la croix rouge : « avoir recours au sexe tarifé est incompatible avec les valeurs et la mission de l’institution ».

Malgré cette réaction des organisations et gouvernements, ce phénomène n’est pas nouveau comme vous avez pu le voir dans l’article avec de nombreuses affaires qui remontent à plusieurs années. Il est donc évident que des personnes connaissaient les agissements de certains bénévoles et employés des organisations mais ont préféré se taire ou ont été forcés. Cela pose donc un problème de corruption qui ne devrait pas exister dans ce domaine. Cela met vraiment à mal les organisations humanitaires qui ont donc un réel pouvoir sur les populations en danger et ce pouvoir ne devrait pas être exercé de cette façon. Il est clair que dans ces affaires on remarque un abus de pouvoir intolérable. Certaines personnes expriment une « culture du viol » dans certaines organisations tel que Oxfam. Une enquête est donc ouverte pour le cas d’Oxfam et de nombreuses enquêtes internes dans certaines organisations sont en cours. Des sanctions gouvernementales devraient être prises et l’attention des dirigeants d’ONG devrait augmenter.

Le domaine humanitaire arrivera-t-il à effacer ces nombreuses affaires ?

Sources images : photos 1, 5,6 Reuters ; dessins : Frédéric du Bus et Antonio Rodriguez ; image vidéo : Le Soir

MICHEL Martin

Germain Dagognet rencontre les élèves de Montaigne

Germain Dagognet répond aux

questions des élèves.

Il est important pour les élèves de la classe médias du lycée Montaigne (75, Paris) de rendre compte au mieux le contenu de nos interviews. Pour cela, non seulement nous écrivons, mais aussi nous filmons. Les élèves rassemblent les mêmes moments de l’entretien et nous le postons sur notre blog.

A voir d’écouter et de voir….

https://drive.google.com/file/d/1NQgvbQwJZwNn87bDZPvfXg4dcyEOkZQ4/view?usp=sharing

Si cela ne suffit pas, nous photographions.

A vous de voir…

 

   

La Classe médias.

LA PHOTO DE LA SEMAINE

Nous avons pu remarquer cette semaine, l’abondance d’articles sur les manifestations à propos du projet d’aéroport à Notre-Dames-des-Landes. Afin d’exprimer leur mécontentement les zadistes ont décidé d’empêcher les travaux en bloquant les lieux. Au matin du lundi 9 Avril 2018 , de nombreux officiers de la gendarmerie ont été mobilisés afin de déloger les manifestants, ce qui a engendré de multiples violences.

Source Photo : Loic Venance, AFP Paris

 

EXCOFFIER maxime, KHOUAS Ismael.