Orelsan, un retour «BASIQUE»

Un rappeur, mais seulement…

Le rappeur français Orelsan, de son vrai nom Aurélien Cotentin, a sorti son premier album, «Perdu d’avance», en Février 2009 à 27 ans. Aussitôt naît une polémique autour du titre d’une de ses chansons disponibles seulement sur internet. En effet, «Sale pu**» attire les foudres de la secrétaire d’Etat et sénatrice, Valérie Létard, qui dénonce une incitation à la haine envers les femmes.

Orelsan sort son deuxième album, «Le chant des sirènes», quatre ans plus tard, en septembre 2011. Il deviendra disque de platine en mars 2012, soit en moins de six mois.

Gringe, fidèle acolyte d’Orelsan, décide alors de monter un duo avec l’artiste : «Les Casseurs Flowters». Ce nom issu du film « Maman j’ai raté l’avion » est un mélange entre les Casseurs Flotteurs et le Flow chers aux rappeurs. Le duo sortira plusieurs albums comme «Orelsan et Gringe sont les Casseurs Flowters» ou encore «Comment c’est loin» sorti en Décembre 2015 en parallèle d’un film.

Fort de leur succès, les deux artistes se lancent ensuite dans une série de courts-métrages prénommée «Bloqués» qui remporte un gros succès sur Canal +.

Puis, pendant un an et demi, c’est le silence. «La fête est finie» sort enfin le 20 Octobre 2017 pour la plus grande joie de ses fans qui y retrouvent de grands artistes comme Nekfeu (un des créateurs du groupe 1996) ou le belge Stromae.

Le clip de la chanson «Basique» tourné en un seul plan séquence de plusieurs minutes a comptabilisé 10 Millions de vues en une semaine, aujourd’hui il est à 40 millions sur sa chaîne Youtube.

Malgré les polémiques autour de la violence de ses textes qui ont provoqué l’annulation de quelques concerts, Orelsan, le « Eminem français», a reçu de nombreuses distinctions dont deux victoires de la musique en 2012 (album et révélation du public).

Léo Moulin