Un voyage magique en Toscane !

Du 11 au 18 novembre 2017, la classe de 2°1 du Lycée Montaigne a eu le privilège de voyager dans une des plus belles régions d’Italie : la Toscane.

En effet, les « italianistes » de seconde sont partis rejoindre leurs correspondants, élèves du célèbre et très coté lycée de Pise, pour une semaine très riche de souvenirs. Culture, arts, gastronomie ont ponctué chaque journée, au programme très dense, mais également amitié, bonne humeur et fête !

Les visites n’ont officiellement commencé que le lundi ; toutefois le samedi soir et le dimanche  ont permis le rapprochement des correspondants, autour de pizzas de 1 mètre de long ! et d’une journée à la plage très sympathique.

Le lundi, donc, la classe a pu visiter l’école des correspondants le matin, et  l’après midi a été consacrée à la visite des monuments de Pise : le Campo dei Miracoli, le Duomo, le Baptistère et, bien sûr, la célèbre « Torre Pendente » !

Mardi,  journée à Sienne, avec explications, en italien, par les correspondants, des principaux points forts de la ville : la célèbre place en forme de conque, le Baptistère (encore un) ainsi que le Facciatone. D’après les retours des élèves de la classe, cette journée était très intéressante, à condition d’aimer marcher toutefois !

Mercredi et jeudi : ces deux journées, très denses, ont été consacrées à la visite de Florence, la ville-musée !  Rencontre de différents « David » dont, bien sûr, celui de Michel-Ange à l’Academia, mais également visites d’autres musées, tel que l’incontournable « galerie des offices », qui regorge de trésors de la Renaissance italienne… tout cela en profitant de la douceur du temps italien, et en bénéficiant des immenses compétences en histoire de l’art de Mme Roti-Roti ! Ses connaissances en la matière semblent sans fin, c’est très impressionnant ! 

Vendredi : visite très amusante de la très jolie petite ville de Lucques, en rosalie ou à vélo, avant une fête qui a rassemblé tous ces nouveaux amis italiens et français.

Et enfin, le samedi, retour dans le bon froid parisien… dur, dur (photo 21 ; 23 )

Je pense, sans trop me tromper, que la classe de 2°1 a passé un excellent voyage et qu’ils ont appris énormément de choses, tant sur la culture italienne et les arts, que sur la façon de vivre et bien sûr la langue elle-même (en tout cas, j’ai pu constater que mon frère est rentré plus qu’enthousiaste !)

Désormais, c’est aux français de se montrer à la hauteur de l’accueil qu’ils ont reçu, lors de la venue des correspondants italiens à Paris en mars prochain.

sources : T.P. 2°1

Salomé Preissig

 

 

 

IAM comment les oublier ?

IAM originaire de Marseille est un groupe de rap français formé en 1989. Il se compose de 4 chanteurs, d’Akhenaton (Philippe Fragione) et Shurik’n (Geoffroy Mussard) au chant, de Kheops (Éric Mazel), Imhotep (Pascal Perez), Kephren (François Mendy) aux platines, et anciennement de Freeman (Malek Brahimi).

Ce groupe a écrit 6 albums qui ont fait fureur. Ils sont considérés comme l’un des meilleurs groupes de son histoire et comme l’un des piliers du rap français.

En 2017, IAM est revenu en force à Paris Bercy le week-end du 25 novembre pour la tournée d’anniversaire de leur album «l’Ecole du micro d’argent». Vingt ans d’existence et ils nous ont prouvé qu’ils ne s’arrêteraient pas ! 20 000 milles guerriers étaient présent ce jour là, à l’Accord Hotel Arena. En commençant leur concert sur « Né sous la même étoile » une chanson mythique, tous levèrent les mains en rythme et ils mirent le feu dans tout Bercy. En voyant leur public les accompagner, une boule à facettes est descendu dans le fosse et chaussant leurs lunettes, les 4 chanteurs transformèrent la salle en club géant avec leur fabuleuse chanson « Je dans le mia » qui  a clôturé ce magnifique concert !

Merci à ce groupe de nous faire rêver !!

Ines Pontiggia