Game of Thrones, un succès planétaire.

GAME OF THRONES : une série mondiale

Game of Thrones est une série télévisée américaine médiéval-fantastique. Il s’agit d’une adaptation de la série de romans écrite par George R. R. Martin, la série télévisée a été adaptée en 2011 par David Benioff et D. B. Weiss. La saga est réputée pour son réalisme et ses nombreux lieux, événements et personnages historiques réels tels que la guerre des Deux-Roses, le mur d’Hadrien, Henri Tudor, etc.

Pour l’instant, il y a 7 saisons et 67 épisodes. Chaque épisode dure entre 47 à 79 minutes. Dans la série, il y a de nombreuses familles dont les plus importantes sont la famille Stark, Lannister, ou encore les Targaryen entre lesquelles règnent alliances et trahisons. L’intrigue principale se trouve sur l’accession au trône de fer qui représente le règne sur les sept régions du royaume. L’histoire se déroule dans le continent fictif de Westeros et Essos. La série tourne autour du pouvoir politique, de la hiérarchie sociale, de la religion, de la guerre civile, de la sexualité et de la violence en générale.

Un succès économique
Game of Thrones et l’argent sont deux valeurs indissociables. En effet, Game of Thrones est la série des records budgétaires. Pour vous donner un exemple, le budget de la prochaine saison est de 90 millions de dollars soit 15 millions de dollars par épisode. Elle devient donc la série la plus chère à produire. Elle dépasse la série « The get down » qui possède un budget de 11 millions par épisode ou encore « The Crown » avec 13 millions. Depuis le début de la série, le budget de la production a doublé passant de 5 à 10 millions de dollars. Cette réussite financière n’arrange pas que HBO (producteur et diffuseur de la série). En réalité, les lieux de tournage de la série on le droit à leur part du gâteau. Pour exemple l’Irlande du nord évalue à 111 millions de dollars les retombées économiques que leur offre la série. Cela a permis la création de 1000 emplois. On peut observer aussi le cas de la ville d’Osuna se trouvant à l’est de Séville en Espagne dans une région où le chômage culmine à 30%. La ville s’est vue augmenter sa fréquentation de 105%. Malheureusement, pour HBO et comme souvent dans le monde cinématographique, il n’y a pas de fêtes sans drames. Ce drame est le piratage. La saison 7 fut regardé 1,03 milliard de fois illégalement.

Un engouement mondial
La série américaine diffusée par HBO aux États-Unis bat des records de téléchargements et connaît un succès mondial sidérant. Game of Thrones doit en partie son succès au communautarisme social créé par les fans. Des débats enflammés sur la Toile pour savoir si tel personnage méritait un tel sort, pour connaître avant tout le monde les surprises de la prochaine saison. De plus, les histoires d’amours impossibles et la puissance des rôles féminins dans cette série ne laissent pas insensibles les filles et font en sorte que la popularité de cette fiction soit mixte. La série événement nous invite dans un monde totalement inédit. Grâce à des costumes d’une précision impressionnante et des décors naturels dans le monde entier (entre le Maroc et l’Islande) chaque épisode de la série nous immisce dans un univers unique. Il y a aussi une multiplicité de personnages, d’intrigues, de maisons et d’histoire. Pour les plus passionnés, il est possible de faire des recherches pendant des heures sur l’univers de la série avec des cartes interactives, plusieurs encyclopédies en ligne ou encore des échanges de théories. Plus récemment, un jeu sur plateforme Android et Ios est sorti au mois d’Octobre où le joueur incarne un seigneur qui doit tenter de conquérir le trône de fer.
Tous les moyens sont bons pour tenir accrochés les spectateurs de la série la plus téléchargée en attendant la dernière saison qui devrait sortir début 2019 alors que le tournage est en cours actuellement.

Martin Michel, Victor Esber, Noam Brand
Sources : konbini.com, lepoint.com

La phrase de la semaine

« Moi, Emmerson Dambudzo Mnangagwa, jure qu’en tant que président de la République du Zimbabwe, je serai loyal à la République du Zimbabwe et obéirai, soutiendrai et défendrai la Constitution et les lois du Zimbabwe. »

Le nouveau président du Zimbabwe Mnangagwa a ce vendredi 24 novembre célébré son investiture. Cela a eu lieu dans le plus grand stade du pays. Il succède aux 37 années du président sortant Robert Mugabe âgé de 93 ans. Il fut contraint de démissionné le 21 novembre suite à un coup d’état de l’armée.
Les zimbabwéens veulent croire au changement. Il faut quand même noter que Manangagwa fut le vice-président de Robert Mugabe. En effet, c’est un fidèle de l’ancien régime. Pendant son mandat de vice-président, il n’a pas hésité à mettre en œuvre la politique répressive de son ancien président.

Le Zimbabwe trouvera-t-il un nouvel élan après 37 ans de chao politique ?

Martin MICHEL