Adoptez Cozmo

Cozmo, le petit robot créé par l’entreprise Américaine Anki qui siège à San Francisco, débarque en France un an après sa sortie en Amérique. Son apparence semblable aux robots que l’on peut apercevoir dans le film Wall-E n’est pas qu’un simple hasard, des membres des studios Pixar et Dreamworks ont assisté Anki pour la création du petit robot.

Cozmo est un petit robot, commercialisé au prix 230 euros, qui, comme on pourrait le croire est un jouet, mais pas un simple jouet car il est un concentré de technologies qui allient la robotique et l’intelligence artificielle. Il a beau être petit mais il sait faire beaucoup de choses qui sont à même de nous impressionner.

Cozmo est très spécial, il peut se repérer dans l’espace à l’aide de capteurs, il identifie, reconnait et se souvient des visages de ceux qui ont fait connaissance avec lui. Il retient votre nom dès la première rencontre, il sait déplacer des objets et sait même lancer des défis !

Le visage de Cozmo affiche des grimaces associées à des émotions donnant de la personnalité au robot, ceci accompagné par des bruitages semblables au droïde BB-8 de Star Wars et une musique diffusée sur l’application Cozmo différente selon les situations. De plus, une touche réaliste ajoutée à Cozmo le rend sensible à certains phénomènes, il ne voit pas bien la nuit, il a chaud quand il est exposé au Soleil, etc…

L’appli Cozmo est très intuitive et facile d’utilisation, elle permet de mettre en route Cozmo très facilement . Cette application a été conçue pour être accessible aux enfants et les étapes sont très précises.

De plus, Cozmo diffuse son propre Wifi, sur lequel il faut appareiller votre smartphone pour ensuite utiliser l’application et avoir accès aux différentes fonctionnalités du robot. L’appli se présente sous la forme d’un écran d’accueil similaire à celui d’un jeu vidéo.

Son corps compact et sa petite taille le rendent facile à transporter. Ce qui est également le cas de ses accessoires : les cubes et le chargeur. Il sera très facile de l’emmener là où nous le souhaitons pour jouer avec.

Sources photo : Robot-advance ; Planète Robots

Hichem Faramawy

LA PHRASE DE LA SEMAINE

Ce samedi 11 Novembre, le 45ème président des Etats-Unis à évoqué dans l’un des ses tweet :

« Pourquoi Kim Jong-un me traite de «vieux», alors que je ne l’appellerais JAMAIS «petit gros» ? »

Le président américain réagissait à un communiqué du Ministère des Affaires Etrangères nord-coréen. C’est la nouvelle « sortie » du Président des USA qui, en rupture avec ses prédécesseurs et toute la communauté internationale, continue à envenimer la situation.

Dans un discours à la tribune des Nations-Unies, il avait déjà baptisé Kim Jong-Un « rocket man » suite à un tir de missile qui a survolé le Japon.

Si le dirigeant nord-coréen n’en est pas à sa première provocation, Trump est le premier a réagir par des insultes et, selon de nombreux membres de la classe politique internationale, d’une manière « indigne de la fonction du Président ».

Selon Emmanuel Macron, interviewé dans Time cette semaine :

« Je ne tweete pas moi-même (…) parce que ce n’est pas compatible avec la distance nécessaire pour gouverner et présider ».

Léo Moulin et Lucien Lafaye