Alpha/Beta ?

Cleek_image_jeu_beta_3_une Dans le monde du jeu vidéo, lors de l’élaboration d’un jeu, les développeurs codent le jeu d’abord sous une version alpha. Cette version ne contient qu’une partie du projet et son but est de repérer les bugs importants et les améliorations les plus intéressantes. Puis ils créent une version beta bien plus poussée, qui permet de voir les finitions à effectuer et les derniers ajouts. Ce sont les versions anticipées du jeu. Puis l’on sort le jeu en version « média » pour le présenter aux média et au public qui ne peuvent voir qu’une partie du projet. On l’utilise pour les grands salons de jeu vidéo comme l’E3 ou en l’envoyant à des médias pour qu’ils en fassent une lecture critique ainsi que sa promotion. Puis l’on sort le jeu, version finale.

De plus en plus de jeux proposent des alphas et des betas afin que les joueurs puissent tester le jeu et donner leur avis.

Mais est-ce une bonne chose ?

Pour commencer, parlons des jeux qui ont pu se faire connaitre avec cette méthode comme :

  • Besiege, un jeu de création de machines de sièges qui doivent accomplir des missions. Sa communauté de joueurs lui a permis de vivre alors que le projet devait être juste un exercice de programmation.
  • Ark, Survival Evolved, DayZ et Rust sont des jeux en multijoueur où le but est de survivre. Chacun a sa spécificité mais tous se sont fait connaitre grâce à leurs versions Alpha.
  • Star Civizen est un jeu qui doit être dans l’espace avec un monde ouvert, des combats, de la navigation, une histoire et en multijoueur. Il n’est pas encore sorti de sa version alpha malgré son début annoncé en 2012.
  • Undertale, est un jeu qui a eu un succès retentissant et qui a créé une énorme communauté de fans.
  • Il y a aussi Starbound, Rimworld, The forest, Subnautica…

Tous ces jeux sont indépendants ou sont issus de petites entreprises. Dans leur grande majorité, ils ne sont pas encore sortis dans leurs versions alpha ou beta. Pour pouvoir continuer le développement du jeu et avoir l’argent pour le créer, il y a 2 solutions : faire payer les joueurs qui veulent jouer aux versions alpha et beta et/ou faire appel au don comme avec le site Kickstarter. Mais certains jeux n’arrivent pas à leur terme et le projet est stoppé sans que l’argent versé ne soit remboursé. Le projet doit être fiable pour qu’il aboutisse.

Mais, de grandes entreprises du jeu vidéo comme Ubisoft, Bethesda, Activision, EAgames et Blizzard utilisent ce concept. Cela permet de créer un coup de publicité au projet et de connaitre l’avis des joueurs. Ici, l’argent n’est pas obligatoirement demandé et elles organisent des concours et offrent aux médias des clés de jeu qui permettent d’accéder au versions anticipées. Exemple : Battlefield 1, Overwatch et Destiny.

Des jeux très célèbres ne montrent que leur version « media » et un succès énorme les attend comme :

  • La série Pokémon de Nintendo
  • GTA V qui est le record de l’année 2013
  • Life is Strange, un jeu indépendant qui était sorti de nulle part et a fait un record aux USA

Un contre-exemple : un jeu aurait dû avoir l’avis du public avant de sortir comme No man’s sky qui avait promis beaucoup et est sorti avec un jeu vide de contenu pour le prix de 60 euros !

Pour conclure, le système des versions anticipées est très pratique pour se faire connaitre et s’informer des  éventuelles améliorations  mais il faut que le projet soit solide et fiable et puisse arriver à son terme.

Rochmon

Un commentaire sur “Alpha/Beta ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s