Sauveur & Fils saison 1

photocouverturesauveur« Quand on s’appelle Sauveur, comment ne pas se sentir prédisposé à sauver le monde entier ? »

Ainsi commence la première phrase de la quatrième de couverture du tout dernier livre de Marie-Aude Murail : Sauveur & Fils, saison 1. Médaillée de la légion d’honneur pour service rendu à la littérature et à l’éducation, et avec plus de 90 livres à son actif dont certains traduits en 22 langues, Marie-Aude Murail est une écrivaine française qui s’est forgée une réputation au fil des années et qui n’a pas fini d’émerveiller petits et grands.

Sauveur est un psychologue clinicien, il consulte des patients très divers entre Margaux, qui se sacrifie, Cyrille qui fait encore pipi au lit à 9 ans et Elodie, Marion et Lucie, trois sœurs dont la mère s’est remise avec une autre femme, il a des journées très chargées et ne se rend pas compte que son fils de 8 ans, Lazare, à l’esprit très imaginatif, l’espionne pendant ses consultations. Sa femme est morte dans un accident de voiture lorsque Lazare avait 3 ans. Une dernière chose que vous devez savoir : Sauveur est noir, ce qui s’ajoute à ses problèmes de quotidien car certaines personnes de son entourage ne sont pas des moins racistes. Et quand son beau-frère qu’il n’avait pas vu depuis des années lui envoie des menaces de mort, Sauveur se retrouve obligé de partir en Martinique, sa terre natale qu’il fera découvrir à son fils sous toutes ses facettes. Il y retrouvera des très beaux souvenirs mais aussi des souvenirs tragiques.

Sauveur et fils est un livre que je conseille à tout le monde, il se lit très facilement et nous transporte dans un autre monde depuis la salle de consultation jusqu’en plein cœur de la Martinique, entre les soucis des patients et les caprices infantiles de Lazare ce sont deux univers complètement différents qui se rencontrent et font un parfait mélange très agréable dont on ne se lasse pas. Ce livre nous fait aussi réfléchir sur la place du racisme dans notre société qui est bel et bien présent et qui touche probablement beaucoup de gens sans que l’on s’en rende compte.
Battista Casilli

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s