Jeux paralympiques, l’histoire d’une idée

images Alors que les jeux paralympiques d’été, événement mondialement suivi rassemblant des athlètes handicapés physiques et mentaux de 77 pays du monde, s’achèvent dans la baie de Rio ce lundi 19 septembre 2016, la Classe Média du lycée Montaigne vous donne un cours de rattrapage sur l’histoire de ces jeux qui restent dans l’ombre des célèbres jeux olympiques.

Les premiers jeux paralympiques ont vu le jour à Rome, d’abord sous le nom de jeux de Stoke-Mandeville en 1960, puis en 1964 à Tokyo, au même endroit que les JO valides de la même époque, cette fois en tant que jeux paralympiques. Ils sont d’abord nés d’une idée d’un neurologue allemand de 49 ans, Ludwig Guttmann. Celui-ci cherchait le moyen de soigner ses patients (tous des vétérans de la Seconde Guerre mondiale) plus rapidement. C’est ainsi qu’il imagine de les faire concourir sur des épreuves sportives dans son hôpital militaire de Stoke-Mandeville, non loin de Londres en 1948. Au même moment se déroulent les jeux olympiques de la même année dans la capitale anglaise. Sans le savoir, le médecin crée un nouveau mouvement sportif, cette fois ci pour des personnes non valides, qui prendra dans le futur une ampleur planétaire : le mouvement paralympique.

Après une dissociation des pays hôtes des jeux en 1968 pour les jeux de Tel-Aviv en Israël, les paralympiques ont finalement refait ville commune avec la cité hôte des JO en 1988 pour les jeux olympiques de Séoul.

Depuis, le rassemblement continue de vivre quelques semaines après les jeux tous les quatre ans, accueillant chaque année de nouveaux athlètes venant de nouvelles contrées ayant comme objectif commun de prouver au monde qu’une personne, même handicapée, peut aller au bout de ses rêves et réaliser des prouesses sportives dignes des athlètes olympiques, comme cette année avec le 1500 mètres, où quatre athlètes paralympiques ont réalisé un temps supérieur à celui du champion olympique en titre un mois auparavant.

Ces jeux sont une preuve que tout est possible pour toute personne, avec un peu de motivation, et un rêve en perspective.

Niccolo Casilli

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s