Attentat à Tel Aviv

  2690104lpw-2690193-article-horizontal-jpg_3300502_660x281

Le Point.fr

Deux personnes ont été tuées et sept ont été blessées vendredi 1er janvier 2016  à Tel Aviv lorsqu’un homme armé d’un fusil automatique a tiré contre les clients de deux cafés rue Disengoff, l’une des rues les plus commerçantes et réputées de Tel Aviv.

Nashat Melhem, un arabe israélien, le suspect, aurait témoigné de son soutien pour l’organisation Etat islamique.

Cette attaque survient alors que  des Israéliens sont visés  quasi-quotidiennement depuis trois mois. Au cours de cette nouvelle spirale de violences meurtrières, 138 Palestiniens et 20 Israéliens ont été tués.

Le mode opératoire de cet attentat est similaire à ceux de Paris. Les témoins, qui se sont mis à couvert dans le café, ont rapporté qu’ils ont tout de suite pensé au 13 novembre. Cependant, ce genre d’attentat n’est pas nouveau en Israël.

Selon les autorités israéliennes, l’auteur de la fusillade, Nashat Melhem, est un Arabe israélien (un Palestinien détenteur de la citoyenneté israélienne) originaire du village d’Ar’ara, dans la région de Wadi Ara, à une cinquantaine de kilomètres au nord de Tel Aviv.

israeli-policemen-secure-the-area-where-a-palestinian-stabbed-two-israeli-jews-before-he-was-shot-dead-outside-jerusalem-s-old-city_5443347israelvalley.com

D’importants moyens policiers ont été mis en place pour retrouver la trace du jeune arabe israélien soupçonné d’avoir attaqué plusieurs terrasses.

Présenté comme «mentalement instable», et sans doute «imprégné de propagande djihadiste, le suspect a d’ailleurs été reconnu par son père sur les vidéos diffusées en boucle par les chaînes de télévision. Actuellement, il n’y a toujours aucune trace du suspect malgré l’important dispositif mis en place. En vue des nombreuses perquisitions dans les entraves arabes, la population arabe israélienne se sent stigmatisée.

Les autorités appellent les citoyens «à poursuivre ses activités habituelles tout en restant sur ses gardes». Quant au maire  de Tel-Aviv, Ron Huldaï, il a demandé aux parents d’élèves de faire comme bon leur semble. «Personne ne vous reprochera quoi que ce soit si vos enfants ne se présentent pas à l’école», a-t-il dit. Les garderies, les jardins d’enfants et les établissements scolaires municipaux ont donc enregistré un taux d’absentéisme record de 50%.

La Grande Bretagne a ajouté Israël sur sa liste pour les voyageurs des pays à risque. Prévisible diront certains, mais étrange diront d’autres, puisque Paris, avec son dernier attentat qui a fait 130 morts, n’a pas été mis sur la liste…

De nombreux messages ont été diffusés sur les réseaux sociaux comme des « Je suis Tel-aviv » afin de rendre hommage aux victimes.

David T.

Un commentaire sur “  Attentat à Tel Aviv

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s