Picasso-Mania, un dialogue d’art contemporain avec l’artiste espagnol.

Picasso sous un angle différent.

Picasso-mamia« Vous continuerez longtemps à peindre ?
– Oui, parce que pour moi, c’est une manie. »
Interview, 11 mai 1959, citée dans Picasso, Propos sur l’art, Gallimard, 1998

Première salle de Picasso-Mania

Un artiste contemporain, un style. Picasso représente ses inventions, situées entre l’art ancien et l’art contemporain. Voici l’une des expositions les plus attendues de l’année, « Picasso-Mania », au Grand Palais, du 7 octobre 2015 au 29 février 2016. A la fois un hommage et un parcours chronologique et thématique qui retrace les étapes importantes de Picasso, tout en mettant en avant les phases qui ont fait de lui un mythe du XXème siècle.

Quinze salles, deux étages, des centaines de peintures et de tableaux. Que nous réserve cet hommage ? A vous de le découvrir : plus vous avancerez, plus vous serez conquis par les tableaux.

Après m’avoir distribué un audioguide qui, durant toute l’exposition, me permettra de comprendre d’avantage les œuvres, je rentre dans la première salle. Un regard à gauche, un autre à droite et j’avance. Je dévore chaque toile, tout en prenant des photos. Arrivée dans une salle projetant un film, je m’assois et visionne le film en anglais. Je fus aussi surprise d’apprendre que le nom de Picasso a été utilisé dans des publicités. Certes, il faut compter deux bonnes heures mais c’était passionnant.

Picasso-WarholAlors laissez-vous tenter par le pop art, par le style de tous les artistes qui se joignent à cette exposition. Entrez, admirez la juxtaposition du maître dans les Demoiselles d’Avignon ; Guernica, une icône politique, nourrie de différents contextes politiques. Ne ratez pas la renommée de Picasso où, des artistes tels que Chéri Samba, Andy Warhol, Jean-Michel Basquiat mettent en scène Picasso dans leurs tableaux.

Picasso-plusA travers cet hommage, les artistes contemporains témoignent de l’universalité de Picasso : De la Chine à l’Europe, en passant par l’Afrique, ces œuvres rappellent que Picasso est devenu « synonyme d’art moderne ».

 

Anne-Laure Warde

Un one man show en anglais.

How to become a Parisian in one hour ?

OlivierGiraud

Un one man show en anglais, du mercredi 30 décembre au vendredi 20 mai 2016, au théâtre des Nouveautés, accessible aux cancres de l’anglais, que rêver de plus ? Si vous avez peur de ne pas comprendre, ne vous inquiétez pas, c’est un anglais prononcé à la « Frenchie », où le vocabulaire est courant.

Nous, parisiens, comment sommes-nous vus à l’étranger ? Arrogants, sales, impolis, pressés. Pourtant, nous savons rire de nous-même, alors voici une pièce à ne surtout pas manquer où l’humoriste Olivier Giraud reprend les clichés parisiens. Sept ans auparavant, il a écrit ce spectacle après avoir passé quelques années aux Etats-Unis.

Dans la salle se mélangent des Anglais, Allemands, Italiens, Mexicains, Colombiens, Canadiens… mais aussi des Parisiens et des provinciaux. Une heure de pure comédie pour offrir une image, une définition du parisien où il dénonce les clichés de la capitale.

How to become a Parisian in one hour? C’est la question à laquelle Olivier Giraud répondra en apprenant aux étrangers à se comporter en parisien.
Vous ne vous ennuierez pas, Olivier Giraud interagie avec son public en utilisant des comiques de situation.

Alors oui, laissez-vous emporter par ce spectacle, plaisantant sur le comportement des parisiens dans les magasins, restaurants, taxis, boîtes de nuit…

Anne-Laure Warde

Lemmy est mort.

Triste jour pour la musique

La nuit du lundi 28 au mardi 29 décembre fut une triste journée pour les fans de rock: le fondateur, bassiste et chanteur du groupe Motörhead surnommé « Lemmy » est mort âgé de 70 ans d’un cancer fulgurant qui avait été diagnostiqué il y a deux jours avant sa mort. Cela faisait plusieurs années que Lemmy avait des problèmes de santé, surtout dus excès d’alcool et de drogue. Début 2015, il a même dû interrompre un de ses concerts car il disait « ne plus y arriver ». Mais il en fallait plus pour l’arrêter ! Effectivement, l’icône du heavy metal devait partir en tournée européenne début Janvier. Le groupe a annoncé la mort de Lemmy sur leur page officielle Facebook et sur leur site officiel.

IMG_4027Son meilleur ami, Ozzy Osbourne, leader du groupe éponyme et du groupe Black Sabbat, est très affecté par la mort de Lemmy et a posté un message touchant sur ce dernier. Au fil du temps, Lemmy Kilmister est devenu une légende. Avec son look, sa carrure imposante et son chapeau noir, ce dernier était reconnaissable à sa simple silhouette, faisant de lui, plus qu’un simple héros rock.

Le batteur du groupe a annoncé : «Motörhead, c’est fini, c’est clair. Lemmy incarnait Motörhead, nous ne ferons plus de tournées. Et il n’y aura plus de disques. Mais la marque survit néanmoins et Lemmy continue de vivre dans le cœur de chacun». D’ailleurs, voici l’annonce de la mort de Lemmy, rédigée par le groupe: « Ce n’est pas facile à dire… Notre noble et puissant ami Lemmy est mort aujourd’hui après une courte bataille contre un cancer extrêmement agressif. Il a appris qu’il était malade le 26 décembre. Il est mort assis devant son jeu vidéo préféré, entouré de sa famille. Nous ne pouvons exprimer notre choc et notre tristesse. Il n’y a pas de mot. On vous en dira plus dans les jours qui viennent. En attendant, s’il vous plaît, écoutez Motörhead, à fond, écoutez Hawkwind (premier groupe de Lemmy) à fond, jouez la musique de Lemmy fort. Et prenez un verre, ou plusieurs. » Motörhead ajoute ensuite un lien vers une page Facebook créée pour recueillir les souvenirs et messages de condoléance des fans. Rappelons que ce groupe a influencé de nombreux artistes récents.

Sa silhouette s’efface, la légende demeure.

Alexis Landot

Le choc des photographies

« Le poids des mots et le choc des photos… » (Paris-Match)

Dans le cadre de l’enseignement d’exploration sur les médias, la classe de seconde du lycée Montaigne reçoit régulièrement un enseignement spécifique sur un des aspects du journalisme. Cette fois-ci, les enseignants ont choisi de montrer les différentes utilisations de la photographie dans l’information. En effet, elle est omniprésente. On peut la voir sur les supports papiers comme les journaux, mais aussi sur les blogs ou les sites web des principaux médias nationaux et internationaux. De plus, elle prend une place de plus en plus importante sur les réseaux sociaux jusqu’à devenir incontournable. C’est pour cette raison que nous avons voulu montrer aux élèves comment les journalistes l’utilisaient. Nous nous sommes appuyés sur un travail déjà fait par le Clémi que nous avons enrichi.

« >

La Classe Média